Cet article date de plus de sept ans.

"Au coeur du Nagaland", l'Inde inattendue du photographe Joël Cadiou

Jusqu'au 7 avril 2014, le Musée des Arts Asiatiques de Nice propose une exposition de photographies de Joël Cadiou intitulée "Au coeur du Nagaland". Il nous présente des portraits de ces Indiens au physique très extrême-oriental. Comme à son habitude, les images de Cadiou sont traitées de manière à paraître anciennes.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'une des photographies de Joël Cadiou filmées dans le cadre du reportage
 (Joël Cadiou)
Le Nagaland est un petit Etat de l'Inde aux confins de la Birmanie. A l'extrême-est du sous-continent, il est peuplé d'ethnies très éloignées de l'idée que l'on se fait habituellement des populations indiennes rencontrées en Uttar Pradesh ou au Bengale. De confession majoritairement chrétienne, leurs traits incitent à les assimiler davantage au monde chinois qu'à la sphère indienne.

Reportage : JP Leca, J. Soffer, L. Buyse

Un style
Joël Cadiou a un style. Ses photos sont traitées de manières à paraître anciennes, abimées par le temps, aux teintes passées. Ce style donne à ses images un caractère historique, voire ethnologique, qui en exagère la portée. On peut se demander si son travail est celui d'un témoin, d'un scientifique ou d'un artiste. Sa photo est-elle de création ou porte-t-elle simplement témoignage de ce qu'il a vu ?  Difficile de répondre tant l'ambiguité règne. Les images sont belles, c'est incontestable mais la question peut se poser : doivent-elles leur qualité à la prise de vue ou au traitement qu'elles ont subi (ou dont elles ont bénéficié) ? On peut considérer que seul importe le résultat.

Au coeur du Nagaland
Exposition de photographies de Joël Cadiou
Musée des Arts Asiatiques de Nice
Jusqu'au 7 avril  2014

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Photographie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.