Un tableau de Diego Rivera bat un record de vente à 10 millions de dollars

Un tableau du Mexicain Diego Rivera est devenu l'oeuvre latino-américaine la plus chère de l'histoire des enchères après avoir été adjugé mercredi soir pour près de 10 millions de dollars à New York.

Le peintre mexicain Diego Rivera au travail, sélectionnant un pinceau, en 1948.
Le peintre mexicain Diego Rivera au travail, sélectionnant un pinceau, en 1948. (Graphic House / Getty Images)
"Los Rivales" (Les Rivaux), vendu 9,76 millions de dollars par Christie's, représente deux hommes lors d'une célébration traditionnelle mexicaine. Il a été peint en 1931. Il faisait partie de la vente "The Collection of Peggy and David Rockefeller: Art of the Americas".

\"Los Rivales\" de Diego Rivera (1886-1957) peint en 1931, vendu 9,76 millions de dollars aux enchères chez Christie\'s à New York le 9 mai 2018.
"Los Rivales" de Diego Rivera (1886-1957) peint en 1931, vendu 9,76 millions de dollars aux enchères chez Christie's à New York le 9 mai 2018. (Huile sur toile. 152,4 x 127 cm. Vente Christie's mai 2018)

 


Jusqu'ici, le record était détenu par une oeuvre de Frida Kahlo (qui était par ailleurs l'épouse de Diego Rivera) vendue aux enchères en 2016 pour huit millions de dollars. Il s'agissait d'un tableau datant de 1939 et intitulé "Dos desnudos en el bosque (La tierra misma)".

Un tableau de Rivera détenait déjà le record du prix le plus élevé jamais payé pour une oeuvre latino-américaine, pas seulement lors d'une vente aux enchères.

Cette oeuvre, "Baile en Tehuantepec", avait rejoint la collection privée d'un Argentin, Eduardo Constantini, pour 15,7 millions de dollars en 2016.

Selon le site ARTnews, "Los Rivales" a été acquis par un collectionneur non identifié qui enchérissait au téléphone.