"Les Chinois ont envie de connaître la peinture occidentale" : à Shanghai, une exposition autour des impressionnistes français attire les foules

Une exposition au musée One Art Museum de Shanghai rassemble une soixantaine d'oeuvres impressionnistes prêtées par le musée Marmottan de Paris.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Des visiteurs de l'exposition à Shanghai devant un tableau de la série des "Nymphéas" de Claude Monet, juillet 2021 (DOMINIQUE ANDRE / RADIO FRANCE)

C’est un triomphe. Malgré la pandémie qui a paralysé le monde et la culture, le musée Marmottan à Paris, haut lieu de la peinture impressionnisme, est parvenu à envoyer en Chine, une soixantaine d'œuvres dont 20 toiles iconiques de son chef de file Claude Monet. Les célèbres Nymphéas ont trouvé leur place pour quelques mois au musée One Art Museum de Shanghaï, et l'exposition attire des Chinois de tout le pays. La presse britannique salue un "triomphe de l’art et de la diplomatie".

Il faut faire la queue et se hisser sur la pointe des pieds pour contempler les Nymphéas, peints en série par Monet au rythme des saisons dans son jardin de Giverny. Les Chinois affluent, touchés par le génie de cet artiste pour qui la nature était un lieu de méditation, comme en Asie.

Dans le public, Madame Chen s'enthousiasme : "Vous voyez que les jeunes Chinois adorent les oeuvres de Monet. Nous apprenons à apprécier peu à peu les œuvres artistiques françaises. Je pensais qu'il n'y aurait pas beaucoup de visiteurs, mais il y a tellement de monde ! C’est très rare d’avoir l’opportunité de voir ces tableaux, et c’est encore plus rare de voir les originaux ! 25 euros l’entrée, ça le mérite, ce n’est pas cher."

Une peinture accessible pour le public chinois

L'exposition a été inaugurée le 1er mars. Cinq mois après, cette enseignante donne des cours aux enfants devant Impression soleil levant, le tableau le plus connu de Monet, exposé pour la première fois en Chine. "Quand on regarde la peinture de près, on peut voir les coups de pinceau et beaucoup de points, explique-t-elle à ses élèves. On ne sait pas ce qui est représenté. Mais quand on regarde le tableau de loin, alors on peut voir ce qui est peint."

Une enseignante initie ses élèves à la peinture impressionniste lors de l'exposition à Shanghai, juillet 2021 (DOMINIQUE ANDRÉ / RADIO FRANCE)

Yang Xin, étudiant en photographie s’attarde sur les œuvres de Renoir, Pissaro,  Degas et Signac. "Au plan commercial et publicitaire, l'exposition a été un succès, analyse-t-il, J'ai pris l'avion depuis Xiamen pour voir cette exposition. Les œuvres impressionnistes ne sont pas très difficiles à comprendre pour le public."

"Les Chinois ont envie de connaître la peinture occidentale parce pendant très longtemps, il était difficile de faire entrer des œuvres étrangères sur le marché chinois."

Yang Xin, étudiant

à franceinfo

L'Asie a inspiré les impressionnistes. Le triomphe qu’ils connaissent  aujourd’hui en Chine démontre qu’ils sont toujours vivants. 

Succès pour l'exposition Monet de Shanghai : reportage de Dominique André
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.