Le tourbillon Rebeyrolle au château de Chambord

Le château de Chambord présente jusqu'au 23 septembre 2012 une cinquantaine de toiles de Paul Rebeyrolle disparu en 2005. L'artiste Limousin laisse une oeuvre considérée comme une des plus importantes du XXème siècle en France.

Détail d'une peinture de Paul Rebeyrolle représentant Goya
Détail d'une peinture de Paul Rebeyrolle représentant Goya (DR / Capture d'écran)

La rétrospective du château de Chambord propose une première série des oeuvres de Rebeyrolle en forme d'hommage aux grands maîtres de la peinture : Goya, Van Gogh, Courbet et  Bacon. La deuxième partie de l'exposition présente la série sur le sac de madame Tellikdjïan évoquant l'hyperconsommation et le matérialisme des hommes.

L'œuvre de Paul Rebeyrolle est caractérisée pas sa puissance, sa violence mais aussi par sa générosité. Le lieu de la création où la matière fait corps avec la peinture, les cris, le sale et le tourment s'emparent du récit et de la vie. Un accouchement dans la douleur où chaque tableau est une force de la nature, une révolte contre l'injustice, l'intolérance, l'asservissement de l'homme. Aujourd'hui encore, dans les salles immaculées du château de Chambord, le cri perçant des pinceaux de Rebeyrolle appelle à la rébellion. 

A lire, cet hommage fait à Rebeyrolle lors de sa mort

Eymoutiers, le lieu de naissance de Rebeyrolle possède un espace entièrement dédié au peintre