Des Picasso d’une collection privée exposés pour la première fois au public à la Fondation Beyeler

C’est un rendez-vous exceptionnel à ne pas rater. Plus qu’une exposition, un dialogue entre des tableaux de Picasso appartenant à la Fondation Beyeler et des toiles du maitre prêtées par un collectionneur allemand. Certaines de ces œuvres n’avaient jamais été exposées auparavant. A admirer jusqu'au 14 août à Bâle.

9 Picasso provenant de la collection privée Marx ont été prêtés à la Fondation Beyeler de Bâle
9 Picasso provenant de la collection privée Marx ont été prêtés à la Fondation Beyeler de Bâle (Culturebox / Capture d'écran)
Reportage : G. Dreyer / N. Ly / X. Chatel

Erich Marx, riche homme d’affaire berlinois et grand collectionneur d’art, a décidé de confier 13 de ses œuvres à la Fondation Beyeler près de Bâle. 13 œuvres dont 9 toiles de Pablo Picasso. De ces neuf toiles, certaines jamais quitté l’appartement de leur propriétaire. Des toiles prêtées pour plusieurs années à la fondation qui en possède elle-même 34.

Ce premier accrochage a été conçu comme une conversation entre les Picasso de la collection Marx et ceux de la fondation. Un dialogue entre les toiles, par période, par sujet.

(Culturebox / Capture d'écran)

Heureuse coïncidence

C’est un peu la surprise de ce prêt exceptionnel : parmi les Picasso de la collection Marx se trouve un portrait de Dora Maar peint en 1939 à 3 jours d’écart avec celui appartenant à la Fondation Beyeler. 

(Culturebox / Capture d'écran)