Dans le rétro : le jour où Théodore Géricault a présenté "Le Radeau de La Méduse"

Le 25 août 1819, Théodore Géricault présentait à Paris sa plus célèbre toile, "Le Radeau de la Méduse". Retour sur l’histoire de ce chef-d'œuvre.

France 2

Aujourd’hui, Le Radeau de la Méduse est considéré comme l’une des plus belles oeuvres exposées au Louvre. À l’époque, ce tableau basé sur un fait divers dramatique avait défrayé la chronique et fait scandale. Le tableau montre l’image même de la détresse humaine : des naufragés perdus au milieu des eaux. L’oeuvre avait été présentée au Salon de Paris en août 1819. C’est le naufrage d’une frégate en 1816 qui est à l’origine de cette oeuvre.

15 survivants

Les 147 passagers ont vécu l’enfer pendant treize jours. N’ayant rien à manger, ils se sont entretués dès les premières nuits. Au bout de 48 heures, ils se sont entre-dévorés. Seuls 15 d’entre eux survivront. À l’époque âgé de 27 ans, Théodore Géricault va s’intéresser à ce fait divers avec beaucoup d’attention, et notamment aux témoignages des rescapés. Il ira jusqu’à s’entraîner à peindre les cadavres dans les hôpitaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le 25 août 1819, Theodore Géricault présentait à Paris sa plus célèbre toile, \"Le Radeau de La Méduse\". Retour sur l’histoire de ce chef-d\'œuvre.
Le 25 août 1819, Theodore Géricault présentait à Paris sa plus célèbre toile, "Le Radeau de La Méduse". Retour sur l’histoire de ce chef-d'œuvre. (France 2)