Culture : Bührle, une collection au cœur de la polémique

Le musée Maillol de Paris va exposer pour la première fois ensemble les œuvres du collectionneur d'art Emil Bührle. Une collection au cœur de la controverse pour celui qui a vendu des armes au IIIe Reich et qui a profité de biens juifs pillés par les nazis.

Une collection faite de 57 trésors impressionnants. Parmi eux, des œuvres de Pissarro ou Cézanne ornent le musée Maillol qui abrite jusqu'au dimanche 21 juillet 2019 l'une des plus belles collections de tableaux au monde.

Emil Bührle, un personnage controversé au cœur de l'exposition

Cette collection est aussi l'oeuvre d'un personnage controversé. Emil Burhle, marchand d'armes suisse grand amateur d'art. Durant la seconde guerre mondiale, ces œuvres étaient la propriété de nombreux juifs. Des tableaux pillés par les nazis, transportés via un intermédiaire suisse pour être revendues dans des galeries à Zurich (Suisse). "Derrière les tableaux, il y a toujours une personne. Lorsqu'on regarde un tableau, on doit toujours se poser la question de savoir entre les mains de qui il est passé (...) Ça participe d'un devoir de mémoire", détaille l'historienne Emmanuelle Polack. Bürhle a acquis ainsi 13 tableaux. Il a été, après la guerre, placé sur la liste noire des Alliés. Toutes les œuvres ont été restituées ou rachetées à leurs propriétaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
La collection d\'oeuvres d\'Emil Bührle.
La collection d'oeuvres d'Emil Bührle. (FRANCE 2)