Au Mans, une exposition met en lumière l’intérêt artistique de Vasarely pour l’industrie

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Au Mans, une exposition met en lumière l’intérêt artistique de Vasarely pour l’industrie
Article rédigé par
Véronique Dalmaz-Nicolas - franceinfo
France Télévisions

Le célèbre artiste hongrois Victor Vasarely a collaboré au cours de sa carrière avec Renault et les peintures Lefranc Bourgeois. Le Fonds International d’Art Actuel revient sur cette période artistique avec l’exposition "Vasarely, art et industrie"

Père de l’art optique, Victor Vasarely est aussi à l’origine d’un logo connu de tous. Le fameux losange de Renault imaginé dans les années 70. "En 1972, quand Renault a voulu lancer la R5, l’entreprise a demandé à ses designers de rendre le logo plus moderne. Sauf qu’ils ont fait un logo qui ressemblait un peu trop à une autre entreprise. Et finalement, le constructeur automobile a fait appel à un artiste", raconte Lucien Ruimy, président du Fonds International d'Art Actuel (FIAA).

Une collaboration avec Renault qui va durer. Le plasticien investit les locaux de l’entreprise. Il réalise une quarantaine de plaques d’aluminium anodisé pour décorer la cantine des cadres du siège de Renault à Boulogne-Billancourt. Victor Vasarely, qui est déjà à l’époque un artiste populaire avec ses motifs géométriques à effets d’optique, n'a qu'une idée en tête : faire cohabiter art et industrie.

Un nuancier de luxe

Après Renault, deuxième collaboration d'importance : l’artiste plasticien se lie avec l’entreprise Lefranc Bourgeois, le fabricant de peinture installé au Mans. Victor Vasarely a participé à l’amélioration d’une peinture vinylique reconnue pour son opacité et ses couleurs mats. "Il a travaillé avec les chimistes de l’entreprise pour créer la gamme Flashe Vasarely", explique Lucien Ruimy. L’exposition présente d’ailleurs un tableau de l’artiste réalisé avec cette gamme de teintes, il s’agit en quelque sorte d’un nuancier de luxe.

Vasarely, art et industrie réunit près d’une trentaine d’œuvres de l’artiste. L’exposition est à découvrir au Fonds International d’Art Actuel (FIAA) jusqu’au 25 septembre.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.