Art : "La dame à l'éventail", de Gustav Klimt, pourrait être vendue à 76 millions d’euros

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Art : "La dame à l'éventail", de Gustav Klimt, pourrait être vendue à à 76 millions d’euros -
Art : "La dame à l'éventail" de Gustav Klimt pourrait être vendue à à 76 millions d’euros Art : "La dame à l'éventail", de Gustav Klimt, pourrait être vendue à à 76 millions d’euros - (France 2)
Article rédigé par France 2 - A.Bouleis, L.Soudre, C.Madini, A.Ben Rejeb, N.Beddiaf
France Télévisions
France 2
Un chef d'œuvre du peintre autrichien Gustav Klimt sera vendu aux enchères, mardi 27 juin, par Sotheby's à Londres. "La dame à l'éventail" est estimée à 76 millions d'euros. Si elle part à ce prix, elle deviendra l'œuvre la plus chère vendue aux enchères en Europe.

76 millions d’euros, c’est le prix d’un avion de ligne. Voilà l’estimation de La dame à l'éventail, une œuvre qui pourrait établir un record aux enchères en Europe, mardi 27 juin. Pourquoi affole-t-elle tant les compteurs ? En février 1918, Gustav Klimt mourrait, à 55 ans. Dans son atelier, le tableau inachevé tremble encore sur son chevalet. C’est le dernier chef-d’œuvre du maître. On y retrouve les éléments distinctifs de son art.

Un format peu commun

D’abord, l’inconnue du tableau porte un kimono féminin imprimé, inspiré des tenues japonaises, qu’affectionnait le peintre. "On peut imaginer que le modèle posait nu, qu’il a sorti un de ses kimonos de sa garde-robe pour la draper en découvrant son épaule d’une façon suggestive et séduisante", explique Helena Newman, présidente de Sotheby’s Europe, spécialiste de l’art impressionniste et moderne. Le format de la toile est un carré parfait d’un mètre, peu commun pour un portrait.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.