La baigneuse, tout un symbole dans l'histoire de la peinture

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Art : la baigneuse, tout un symbole dans l'histoire de la peinture
FRANCE 2
Article rédigé par
M.Berrurier, M.Cazaux, C;Brunet, P.Limens - France 2
France Télévisions

Les baigneuses sont des personnages récurrents dans la peinture : Courbet, Picasso ou encore Renoir les ont sublimées. Elles ont une place particulière dans l'histoire de l'art. 

La baigneuse a ses codes dans la peinture. Les artistes se sont inspirés de ces femmes dénudées et les ont sublimées. Chaque représentation donne autant d'indices sur la façon qu'avait l'époque de considérer la nudité et le corps des femmes. Au XIXe siècle, Gustave Courbet choisit de rhabiller son modèle dans son atelier avec un drapé façon antique pour une image idéalisée. À cette époque, les artistes s'autocensurent à l'aide de ce drapé. "La codification de cette image fait que la projection érotique est beaucoup plus faible", explique Cécile Debray, directrice du musée de l'Orangerie à Paris. 

La baigneuse, symbole de liberté

La mode des bains de plage et des maillots de bain inspire Picasso. "La baigneuse, c'est la liberté, à la fois du corps et de la création", pour l'artiste, selon Virginie Perdrisot-Cassan, conservatrice au musée Picasso. Les hommes deviennent aussi des baigneuses chez Frédéric Bazille ou David Hockney. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.