Cet article date de plus de cinq ans.

Art cinétique : Vasarely raconté aux enfants et aux non-voyants à Sarran

Pionnier de l'art cinétique, amateur d'illusions d'optiques, de déséquilibres et de déformations Victor Vasarely est un des pères de l'Op Art, l'Art Optique. Et si son oeuvre peut paraître à certains un peu démodée, elle continue à faire se déplacer les foules, et à intriguer, en particulier ceux pour qui sa compréhension peut paraître la plus difficile.
Article rédigé par
Lucas Ottin - franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des visiteurs devant un tableau de Victor Vasarely
 (AFP)

En effet, au musée du Président Chirac à Sarran, en Corrèze, sont exposées un grand nombre de lithographie de Vasarely, basées comme souvent sur des jeux de lignes, de couleurs, et de perspectives. Et contrairement  à ce qu'on pourrait croire, ces travaux, expliqués oralement, touchent tout aussi bien ceux qui pourtant ne peuvent pas les voir. Même aveugle, l'imagination permet de former dans l'esprit du spectateur non-voyant une image, qui si elle est erronée peut-être vue comme une "interprétation" personnelle de l'oeuvre.

Un interprétation que d'autres également se permettent : les enfants ne restent pas indifférents face aux tableaux complexes et pourtant minimalistes de Vasarely. Une nouvelle preuve de l'universalité de l'art abstrait, qui, s'il ne représente parfois rien de concret, a souvent un impact fort sur l'esprit de son spectateur, par l'intermédiaire de la vue (ou de ses substituts) et de la sensibilité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.