Paris : une exposition en l'hommage de Sun Ra

Le jazzman déjanté proposait de vous transporter dans le cosmos. Une exposition permet de pénétrer son univers.

FRANCE 3

Sun Ra était un pionnier du free jazz. "Chacun doit jouer sa partie dans le grand orchestre du cosmos", expliquait l'artiste décédé en 1993. Aujourd'hui encore, son œuvre inspire. Shuck One, un artiste issu du street art, lui rend un hommage cosmique dans l'exposition "Living in Space" à la galerie Anne & Just Jaeckin de Paris.


"L'utopie, c'est un autre voyage dans une autre planète. Je ne sais pas si cette planète existe, mais le fait d'aller déjà la chercher, la comprendre, vivre dessus, le vouloir, c'est échapper à tout ce qu'on vit au quotidien dans cette Amérique", explique Shuck One.

Une alternative aux Black Panthers

Sous ses airs de gourou illuminé, Herman Poole, dit Sun Ra, était un artiste qui aimait enrober sa musique d'une philosophie de comptoir, mêlant messianisme, égyptologie de carton-pâte et cosmologie démente. Il invitait les Noirs à s'exiler sur Mars pour se libérer de la domination des Blancs.


Dans tout ce joyeux délire, il y avait une volonté de proposer aux Afro-Américains une alternative poétique à la confrontation physique prônée à l'époque par les Black Panthers.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 3)