Cet article date de plus de huit ans.

Nadine Morano veut porter plainte contre Guy Bedos pour injures

Nadine Morano, l'ancienne ministre UMP de l'Apprentissage et de la Formation, a annoncé samedi qu'elle déposerait plainte contre Guy Bedos pour injures publiques. L'humoriste l'avait traitée de "conne" et de "connasse" avant de la qualifier de "vulgaire" lors d'un spectacle à Toul, vendredi soir.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Nadine Morano estime que ses propos ont été mal interprétés © SIPA / Bruno Berbert)

Nadine Morano a jugé les propos de l'humoriste
insultants à son encontre lors d'un spectacle à Toul (Meurthe-et-Moselle),
vendredi soir.

"Nadine Morano a été élue ici à
Toul ? Vous l'avez échappé belle ! On 
m'avait promis qu'elle serait là...
Quelle conne !
", aurait lancé l'artiste à un public de 1.300 personnes. L'humoriste aurait également qualifié l'ancienne
ministre de "vulgair e" avant de la qualifier de "connasse ".

"On n'a pas le droit de faire
de l'insulte publique"

L'ancienne ministre est revenue sur
les propos de Guy Bedos, en qualifiant son registre de "vulgaire, grossier, injuriant
publiquement une élue de la République et une femme
". "On a le droit de faire de l'humour mais
on n'a pas le droit de faire de l'insulte publique, c'est contraire à la loi.
"

La situation est "inacceptable "
pour Nadine Morano. Elle a affirmé vouloir déposer sa plainte "en début de semaine prochaine ".  

"Je ne cherche pas à séduire
madame Morano"

Guy Bedos a justifié ses propos, samedi dans l'après-midi.
"Des mots d'humour ne doivent pas
perdre de leur valeur humoristique justement dans le cadre d'un spectacle. Ça n'a pas le même
sens que si, dans la rue, je m'approchais de madame Morano en lui disant connasse [...]. 
Ce n'est pas la même chose, ça reste dans le domaine de la blague" , a-t-il
précisé avant d'expliquer qu'il ne "cherch[ait] pas à séduire madame Morano ".

Les réactions ne se sont pas fait
attendre sur Twitter. Jean-François Copé, le président de l'UMP,  a apporté "tout (son) soutien " à Nadine Morano
"suite aux propos injurieux et machistes de Guy Bedos ". "Donneur
de leçons, qu'en pense le PS ?
", a-t-il interrogé.

De même, si le public a applaudi l'humoriste,
certaines personnes de l'assistance l'auraient sifflé, d'autres se seraient
levées pour quitter la salle, selon le site internet de L'Est Républicain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.