Musée des Confluences : un couple de collectionneurs lègue 60 pièces rares d’art africain

En 50 ans, ce couple de galeristes a constitué l’une des plus riches collections privées d’art africain. Ils ont décidé d’en donner une partie au musée des Confluences de Lyon. Une soixantaine de pièces, rares pour certaines, exposées jusqu’au 12 mai.

Le couple de galeristes Ewa et Yves Delavon ont légué au musée de Confluences de Lyon une soixantaine de pièces de leur exceptionnelle collection d\'art africain en comportant près de 300. 
Le couple de galeristes Ewa et Yves Delavon ont légué au musée de Confluences de Lyon une soixantaine de pièces de leur exceptionnelle collection d'art africain en comportant près de 300.  (Culturebox / capture d'écran)
Grands passionnés d’Afrique et d’arts premiers, Ewa et Yves Develon ont constitué au gré de leurs voyages et de leurs coups de cœur une impressionnante collection d’objets. Environ 300 pièces qui mettent en lumière l’incroyable diversité des cultures africaines. Chose rare en matière d’art premier, le couple a documenté la plupart de ces objets dont beaucoup proviennent du Nigéria, un pays assez peu représenté dans les collections publiques.

Conscients de la richesse de leur collection, Ewa et Yves Develon ont voulu que ces masques, sculptures et autres statuettes soient visibles du public et en ont donc légué une soixantaine au grand musée lyonnais. Avec la promesse à terme de donner l’intégralité de leur collection.

Reportage : E. Rosso / J. Adde / F. Gramond

De nombreux dons

Depuis son ouverture fin 2014, le musée des Confluences a reçu de nombreux dons. Plusieurs centaines, du simple objet à des collections entières. Pour Merja Laukia, la directrice des expositions et des collections, si les donateurs sont aussi nombreux, c'est parce qu'ils savent que leurs objets seront étudiés, conservés, restaurés si besoin et surtout mis en valeur avec de nombreuses expositions temporaires qui attirent beaucoup de monde sur les bords du Rhône.

(DR)