"Miró, les chemins de la poésie" : les liens entre l'artiste et les poètes

Après Chagall l'an dernier, Brioude en Haute-Loire s'apprête à accueillir en juin les travaux du grand maître catalan, Joan Miró. Jean-Louis Prat, ancien directeur de la Fondation Maeght, nous présente l'esprit de l'exposition "Miró, les chemins de la poésie" dont il est le commissaire. Installée au Centre d'art du Doyenné, celle-ci questionnera le rapport de l'artiste à la poésie.

\"Miró, les chemins de la poésie\" - Le Doyenné à Brioude
"Miró, les chemins de la poésie" - Le Doyenné à Brioude (Capture d'écran France 3 / Culturebox )
Après la rétrospective au Grand Palais qui retraçait l’évolution technique et stylistique de Joan Miró, Jean-Louis Prat a choisi cette fois de mettre en évidence le rapport qu'entretenait Joan Miró avec la poésie. L'ancien directeur de la fondation Maeght, qui fut proche de l'artiste, a pensé une exposition différente de celle qui vient de s'achever à Paris. Un focus sur l'influence de la poésie dans la création et l'oeuvre de Miró. 

Il avait compris immédiatement que les poètes étaient des personnalités différentes de ce que l'on attendait de leur littérature, et qu'ils apportaient de leurs mots uniques, un pouvoir considérable de renouvellement"

Jean-Louis Prat
Commissaire de l'exposition

 

Reportage V. Mathieu / A. John / D. Robert

La création de Miró indissociable de la poésie

Pour Joan Miró, la poésie était l'étincelle qui allumait le feu. Durant son premier séjour à Paris, dans les années 20, Miró fait la connaissance de nombreux poètes et écrivains. Desnos, Artaud, Queneau puis Aragon, Eluard, Naville qui vont incontestablement orienter sa création vers un monde onirique. 

 
Fort de l'expérience du mouvement surréaliste, Miró va dépasser "la chose plastique" pour atteindre la poésie. Il va développer une écriture picturale, faite de formes et de couleurs symboliques, illustrant un monde de rêves.  Miró lui-même écrivait : "Je ne fais aucune différence entre peinture et poésie".

L'exposition "Miró, les chemins de la poésie"

Près de 80 oeuvres seront exposées au Centre d'art contemporain du Doyenné, ainsi que des livres que Miró a illustrés : "Parler seul" de Tristan Tzara, "Ubu Roi" d'Alfred Jarry, ou encore "Les Adonides" de Jacques Prévert. Il y a des peintures, des céramiques, des sculptures...  prêtées entre autres par les fondations Miró ou provenant de collections privées.  

Pour l'heure, Jean-Louis Prat peaufine encore la muséographie afin d'exalter le langage que son ami a cherché durant ses 70 ans de création. 

Miró, il ne va pas sur la Lune. Il la mène à nous en disant, tiens, voilà. Lui, il nous la propose presque entre les mains avec une densité, un pouvoir extraordinaire"

Jean-Louis Prat
commissaire de l'exposition

 

"Miró, les chemins de la poésie" sera ouverte au public du samedi 22 juin au dimanche 6 octobre 2019, à découvrir à Brioude, au Doyenné.