Dans l’Oise, le château de Chantilly expose la collection de photographies du duc d’Aumale

Ancien propriétaire du domaine de Chantilly, le fils de Louis-Philippe, dernier roi de France, a montré dès son invention un très grand intérêt pour la photographie. Une cinquantaine de clichés représentant, entre autres, le duc et son château sont à découvrir jusqu’au 26 février 2023.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Cliché du duc d'Aumale (France 3 Picardie)

Grand collectionneur de livres, de peintures et de dessins, Henri d'Orléans, couramment appelé duc d'Aumale, s’est aussi passionné pour la photographie. En léguant le domaine de Chantilly à l’Institut de France, il a aussi fait don de ses collections et donc de ses photographies. Des trésors qui témoignent de sa vie mouvementée et de l’ambitieuse reconstruction de son château.

Exposition Le duc d’Aumale et Chantilly, photographies du XIXe siècle
France 3 Picardie

La vie du duc d'Aumale en photo  

Le public est plus habitué à voir son visage sur des toiles. Mais cette fois-ci le duc d’Aumale se dévoile sur des photos. Des clichés qui le montrent à différentes époques de sa vie dans les cinq salles du Cabinet d’arts graphiques du château. "Il avait 17 ans quand la photographie apparait en 1839. Très vite, il comprend l’intérêt et le potentiel  de ce nouveau médium", raconte Nicole Garnier, commissaire de l'exposition. Le duc pose dès 1848 devant les meilleurs photographes de son temps, dont son ami le vicomte Vigier. Il est alors en exil, avec sa famille, en Angleterre à la suite de la chute de son père. Un long séjour qui durera 23 ans. Pendant cette période, il commande de nombreux portraits de lui-même et de ses proches. Il immortalise aussi des œuvres d’art et des documents. "Lui qui est collectionneur, il va utiliser la photographie pour, par exemple, reproduire sa collection de dessins" explique Nicole Garnier.    

Des clichés de Chantilly, avant et après sa reconstruction

En 1871, le duc d’Aumale revient en France. Il reprend sa carrière militaire mais également politique en devenant député de l’Oise et président du Conseil général. Il se lance aussi dans la reconstruction de Chantilly. "Après la Révolution française, le château des princes de Condé avait été vendu à des démolisseurs. A partir de 1798, il est démoli afin de récupérer les pierres. Donc, c’est vrai que le château était mutilé quand le duc d’Aumale en hérite en 1830, à l’âge de huit ans" raconte Nicole Garnier. En 1875, le chantier est confié à l’architecte Daumet. Mais avant de débuter les travaux, le duc commande une couverture photographique du site au photographe auvergnat Claudius Couton. Des clichés qui aujourd’hui témoignent de l’état du château avant qu’il retrouve sa splendeur d’antan. En visitant l’exposition, le public peut ainsi découvrir Chantilly, avant et après. Car suite à sa reconstruction, le duc d'Aumale confie en 1885 à Alphonse Chalot, un enfant de Chantilly, les prises de vues du château et du parc. L’exposition, qui est chronologique, se termine par les dernières années du duc à Chantilly, à Paris et en Sicile, où il mourra en 1897 d’une crise cardiaque. Un cliché le montre d’ailleurs sur son lit de mort.

Exposition Le duc d’Aumale et Chantilly, photographies du XIXe siècle, au Cabinet d'arts graphiques du château de Chantilly, jusqu’au 26 février 2023.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Meilleures expositions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.