Man Ray : 220 œuvres de l'artiste surréaliste américain exposées à Albi

La dernière grande rétrospective consacrée à Man Ray en France remonte à 1998. C'est dire l'importance de la rétrospective organisée à Albi, jusqu'en janvier 2019, où 220 photographies, peintures et dessins ont été rassemblés. L'occasion de découvrir ou redécouvrir le travail de l'une des figures emblématiques de l'histoire de l'art du 20e siècle.

Première rétrospective consacrée à Man Ray depuis 20 ans, l\'exposition propose 220 toiles et photographies retraçant l\'immense oeuvre de l\'artiste américain disparu en 1976 à Paris.
Première rétrospective consacrée à Man Ray depuis 20 ans, l'exposition propose 220 toiles et photographies retraçant l'immense oeuvre de l'artiste américain disparu en 1976 à Paris. (Culturebox - capture d'écran)
Durant trois mois, Albi va vivre au rythme des "Vues de l'esprit" de Man Ray. C'est le nom de cette grande exposition montée à l'initiative du réseau des médiathèques en partenariat avec trois pôles culturels majeurs de la ville : la scène nationale, le musée Toulouse-Lautrec et la médiathèque Pierre-Amalric. 

Une rétrospective exceptionnelle à double titre. C'est la première en France depuis 20 ans, et surtout elle regroupe 220 oeuvres de l'artiste américain, photographe mondialement reconnu, mais également peintre, dessinateur, et même réalisateur. L'exposition propose d'explorer toutes les facettes de son travail. Une oeuvre qui, quel que soit le support, témoigne d'une immense liberté de création de Man Ray.

Reportage : M. Laforcade / V. Galy / J. Lassaga

Photographe surréaliste

Man Ray (de son vrai nom Emmanuel Radnitsky) est né à Philadelphie, aux Etats-Unis, en 1890. Il débute sa carrière d’artiste à New-York, où, avec son ami Marcel Duchamp, il fonde la branche américaine du mouvement dada. Il débarque à Paris en 1921, où par l’intermédiaire de Duchamp, il côtoie Louis Aragon, André Breton, Paul Éluard et Gala et rejoint le mouvement des surréalistes.

Man Ray va ensuite révolutionner la photo et nombre de ses clichés sont aujourd’hui célèbres dans le monde entier, comme son "Violon d'Ingres", un nu de la chanteuse Kiki de Montparnasse (avec qui il vécut à son arrivée en France) dont le dos est orné d'ouïes. Man Ray est mort à Paris le 18 novembre 1976. Il est inhumé au cimetière du Montparnasse.

Man Ray Self-Portrait with Camera, 1932 by Man Ray The Jewish Museum, New York, Purchase: Photography Acquisitions Committee Fund, Horace W. Goldsmith Fund, and Judith and Jack Stern Gift, 2004-16.
Man Ray Self-Portrait with Camera, 1932 by Man Ray The Jewish Museum, New York, Purchase: Photography Acquisitions Committee Fund, Horace W. Goldsmith Fund, and Judith and Jack Stern Gift, 2004-16. (Photo by Richard Goodbody, Inc © 2008 Man Ray Trust / Artists Rights Society (ARS), NY / ADAGP, Paris 2012 © Photo The Jewish Museum)