Culture : une exposition d’œuvres d'art volées au musée du Louvre

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Culture : une exposition d’œuvres d'art volées au musée du Louvre
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Pour sensibiliser le public au trafic international, une exposition d’œuvres volées est organisée au musée du Louvre, à Paris.

Une exposition originale s’est installée au musée du Louvre, à Paris. Des œuvres d’art volées sont exposées afin de sensibiliser le public au trafic international dont ce secteur est victime. Quatre bustes de Perséphone, la déesse des enfers, peuvent être observés. Sur l'un d'eux, un scellé est accroché au bras. "Les scellés ont été mis par les douanes et un juge d’instruction. On l’assume, on n’a pas cherché à le cacher. Ça montre bien le problème", développe Ludovic Laugier, conservateur du patrimoine au musée du Louvre.

Financement du terrorisme

Ce marché illicite est estimé à dix milliards de dollars par an. Les visiteurs peuvent également voir des fresques. "Ce sont des reliefs qui proviennent probablement de Syrie. On a même parfois des doutes sur l’authenticité. Quand on pille des œuvres d’art, on les rend muettes, parce qu’on les prive de leur contexte", poursuit le conservateur. Les douanes contrôlent le déchargement du fret à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. "On va vérifier que tous les éléments déclaratifs par anticipation, mais également au niveau du manifeste du vol correspondent bien à la réalité des marchandises présentes", explique Christophe, chef de la cellule de ciblage du fret CO Roissy. La revente d’œuvres d’art peut être couplée au financement du terrorisme, ce qui inquiète encore un peu plus les autorités.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musée du Louvre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.