Louvre-Lens : la belle histoire

100.000 visiteurs en trois semaines, ce chiffre de fréquentation semble justifier à lui seul l'investissement réalisé de 150 millions d'euros pour la construction de ce "Musée du troisième millénaire", comme l'appelle le maire de Lens. Le socialiste Guy Delcourt a salué dans un communiqué ce cap de fréquentation et affirmé que le Louvre-Lens porte l'avenir de la Région Nord/Pas-de-Calais.

La Galerie du Temps du Louvre-Lens. Au fond, la Liberté guidant le peuple de Delacroix (3 décembre 2012)
La Galerie du Temps du Louvre-Lens. Au fond, la Liberté guidant le peuple de Delacroix (3 décembre 2012) (Michel Spingler/AP/SIPA )
C'est le quotidien nordiste "La voix du Nord" qui raconte la petite histoire du Louvre-Lens. Le vendredi 28 décembre, en début d'après-midi, l'excitation est à son comble, le compteur des entrées affiche plus de 99.000 passages... A l'entrée de la Galerie du temps, le directeur des lieux veille lui-même sur l'enregistrement des billets. Il est un peu plus de 16h, un petit garçonnet de cinq ans s'avance avec sa maman, il s'appelle Simon et il est le 100.000e visiteur à franchir les portes de ce temple culturel en à peine trois semaines.      
Le musée mise sur une fréquentation de 700.000 personnes la première année, puis de 500.000 au cours des années suivantes.