Le Louvre prépare sa réouverture, prévue pour le 6 juillet

Le Louvre rouvrira ses portes le 6 juillet. L'exposition sur la sculpture de la Renaissance, "De Donatello à Michel-Ange", aura bien lieu mais elle est repoussée à octobre.

Selfie devant le Louvre, pas encore ouvert au public, le 16 mai 2020
Selfie devant le Louvre, pas encore ouvert au public, le 16 mai 2020 (CHRISTOPHE PETIT TESSON / EFE / NEWSCOM / MAXPPP)

Le musée du Louvre a déjà remboursé plus de 104 000 billets non utilisés en raison du confinement et prépare méthodiquement sa réouverture pour le 6 juillet, reprogrammant à l'automne ses expositions du printemps et reprenant progressivement ses chantiers, a indiqué le musée.

"Les conditions de visite respecteront scrupuleusement les recommandations des autorités de santé car l’on doit se sentir en sécurité au Louvre, que l’on soit visiteur ou que l’on y travaille. Même si nous avons pu donner à découvrir les trésors du Louvre de manière virtuelle durant le confinement, rien ne remplace l’émotion d’une rencontre avec une œuvre de manière réelle, c’est la raison d’être des musées", estime le président-directeur du Louvre Jean-Luc Martinez dans un communiqué.

La réservation d'un créneau de visite, possible pour le jour même "dans la limite des places disponibles", sera fortement recommandée en ligne y compris pour les nombreux visiteurs entrant gratuitement ou porteurs d'une carte, a précisé le communiqué du musée.

Sans les touristes, l'affluence devrait être moindre

Cette réservation, qui seule garantira l'accès, ouvrira le 15 juin. Mais le musée ne devrait pas être aussi bondé qu'à la même période l'an dernier : en effet, les touristes étrangers, notamment américains et chinois, seront aux abonnés absents, pandémie oblige.

Concernant le remboursement des billets achetés et non utilisés, le musée s'y emploie et l'a déjà acquitté à 90%, a encore précisé l'Etablissement public. 70 000 billets remboursés aux visiteurs individuels et plus de 34 000 aux agences touristiques, selon le dernier décompte fait la veille du week-end de la Pentecôte. Pour les 10% restants, des transactions nécessitent un traitement au cas par cas du fait d'un problème technique ou d'informations manquantes.

Durant l'été, les visiteurs pourront profiter de l'exposition grand public Figure d'artiste qui a été prolongée. Mais, après l'exposition phare Léonard de Vinci l'hiver dernier, la saison consacrée aux génies de la Renaissance reprendra à l'automne. Le Corps et l'âme. De Donatello à Michel-Ange et Albrecht Altdorfer, maître de la Renaissance allemande", prévues au printemps, n'ouvriront qu'en octobre.

Jean-Luc Martinez, s'est félicité d'avoir "pu reprogrammer avec nos collègues italiens, autrichiens et allemands les prêts qui rendent possibles les expositions de l'automne".

450 salariés en télétravail

Depuis la fermeture le 13 mars, le télétravail s'était déployé largement à quelque 450 employés. Alors que des équipes faisaient des rondes régulières dans le palais silencieux, il a fallu aussi assurer le suivi des 800 oeuvres prêtées en France ou à l'étranger.

Les chantiers de restauration architecturaux peuvent reprendre, avec déjà plus de 100 compagnons fin mai, comme le transfert des oeuvres vers le centre de réserves de Liévin (Hauts-de-France).

Une nouvelle signalétique directionnelle est mise en place dans tout l'immense dédale du plus grand musée du monde. Celui-ci communiquera mi-juin sur ses modalités pratiques pour les visiteurs, tout comme sur les aspects budgétaires de la crise.

Les jardins du Carrousel et des Tuileries, plantés de nouvelles fleurs, ont déjà rouvert. Mais, distanciation sociale oblige, avec interdiction des jeux collectifs et des rassemblements de plus de dix personnes.