Les trésors du dieu Osiris ressuscités à l'Institut du monde arabe

L'exposition "Osiris, mystères engloutis d’Égypte" ressuscite l’un des mythes fondateurs de l’Égypte ancienne à travers 250 objets dans un état de conservation étonnant.

FRANCE 3

Dans l'Égypte ancienne, Osiris est un dieu à part. Assassiné et découpé en morceaux par son frère, il va être ressuscité par Isis, sa sœur et épouse. Et si on en sait plus aujourd'hui sur ce dieu mystérieux, c'est grâce à une exposition spectaculaire qui se tient à l'Institut du monde arabe. 

Osiris, un dieu qui meurt et renaît

Ce sont les recherches de Franck Goddio, star de l'archéologie sous-marine, qui ont permis la création de cette exposition. Depuis vingt ans, Franck Goddio et ses équipes de chercheurs-plongeurs ont remonté quelque 15 000 objets des cités englouties de Thônis-Héracléion et de Canope, tout près du delta du Nil.

Ces fouilles sous-marines permettent de comprendre le culte d'Osiris, ce dieu étrange qui meurt et qui renaît sans cesse. Dans cette exposition, on découvre pour la première fois les instruments rituels des grands prêtres du culte, comme une coupe utilisée pour les offrandes ou une mini-amulette d'or censée reconstituer le corps du dieu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Outre les hommes, les femmes et les pharaons, l\'univers égyptien est peuplé de nombreuses divinités.
Outre les hommes, les femmes et les pharaons, l'univers égyptien est peuplé de nombreuses divinités. (ELODIE DROUARD / FTVI)