La basket se lance dans le street art à Strasbourg

La basket est à la mode rue Gustave Doré à Strasbourg, pas dans les vitrines mais suspendue aux fils électriques. On appelle cela le "shoetossing" ou "shoefiti".

"Shoe tossing" rue Gustave Doré à Strasbourg
"Shoe tossing" rue Gustave Doré à Strasbourg (France 3 / Culturebox)

Le principe est simple, il consiste à lancer ses baskets par paire reliées entre elles par leurs lacets afin d'atteindre des lignes électriques. Suspendues telles un mobile, elles sont objets de photographies, illustrations de films ou documentaires, et créent ainsi une "oeuvre d'art". Ce phénomène international aurait plusieurs symboliques : en Irlande ce serait la perte de la virginité chez l'homme, au Etats-Unis il serait lié aux gangs ou aux marines.