Cet article date de plus de huit ans.

Jack Lang nouveau président de l'Institut du monde arabe

L'ancien ministre de la Culture a été "désigné à l'unanimité" à la tête de l'institution culturelle située à Paris.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jack Lang, alors en campagne législative, le 12 janvier 2012 à Saint-Dié (Vosges). (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Jack Lang prend la tête de l'Institut du monde arabe (IMA). L'ancien ministre socialiste de la Culture a été "désigné à l'unanimité" à la présidence de cet institut culturel, a annoncé l'institution dans un communiqué, vendredi 25 janvier. Proposée le 8 janvier par les autorités françaises, la désignation de Jack Lang a été entérinée par le Conseil d'administration et par le Haut conseil de l'IMA, où sont représentés les membres fondateurs, à savoir la France et les pays arabes.

Le mode de gouvernance a d'ailleurs été revu, puisqu'une présidence unique a été rétablie. Jack Lang succède donc à la fois à Renaud Muselier, président du Haut conseil depuis 2011, et à Bruno Levallois, président du conseil d’administration depuis  2009. Jack Lang, âgé de 73 ans, "a mené, parfois de front, une triple carrière, universitaire, culturelle et politique. Il fut notamment, pendant quelque dix ans, le ministre de la Culture de François Mitterrand", rappelle le communiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.