Cet article date de plus de sept ans.

L'empreinte discrète d'Andrée Putman au musée des Beaux-Arts de Rouen

Andrée Putman mena la rénovation du Musée des Beaux-arts de Rouen en 1993. Elle y inséra son style moderne et unique par petites touches, sans faire de l'ombre aux collections elles-mêmes. Aujourd'hui, jusqu'au 28 février 2014, l'établissement rend hommage à cette grande femme designer disparue en janvier dernier.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Portrait d'Andrée Putman par Pierre et Gilles
 (France3/culturebox/capture d'écran)
Son emblème, le noir et le blanc, se retrouve discrètement dans le musée, au sol, sous forme de damier. Andrée Putman Incarnait l'élégance autant que le modernisme. Une salle, 20 ans après,  raconte son travail à Rouen, et son style, dans le cadre d'un évènement plus global, baptisé "Le temps des collections, seconde édition". L'idée est de donner à voir les oeuvres d'une manière différente, de leur donner une seconde lecture, et de réexposer celles qui ne sont plus montrées. C'est la fille d'Andrée Putman, Olivia, qui a monté l'ensemble.

Le reportage de François Pesquet, Myriam Libert, Carole Lebret :


L'exposition est ouverte jusqu'au 28 février 2014 au Musée des Beaux-Arts de Rouen.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Design

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.