"Des flammes à la lumière" : Verdun de la guerre à la paix

La guerre, et, après l’enfer, la reconstruction, le retour de l’espoir : le spectacle estival "Des flammes à la lumière" retrace l’histoire de la première guerre mondiale à Verdun, commémorant ainsi la mémoire des 300 000 soldats tués sur son champ de bataille. Un spectaculaire hymne à l'espoir et à la paix retrouvée.

\"Des flammes à la lumière\"
"Des flammes à la lumière" (Association "Connaissance de la Meuse")
Comme chaque été, l’association "Connaissance de la Meuse" organise chaque vendredis et samedis soirs, jusqu’au 25 juillet, un spectacle théâtralisé de son et de lumière hors-normes : pas moins de 250 acteurs participent à cette réalisation. Ils occupent un espace de près de deux hectares, une friche industrielle de Haudainville réhabilitée en scène à ciel ouvert. Depuis les gradins, jusqu’à 2 400 spectateurs peuvent assister au spectacle "Des flammes à la lumière".

Reportage : JP. Tranvouez / F. Madiaï / E. Targe 


Le scénario : trois jeunes gens, l’un français, l’un belge et l’autre allemand se rencontrent à Verdun, et saisissent cette occasion pour évoquer l’expérience de leurs ancêtres pendant la première guerre mondiale. Grâce à leurs témoignages, les spectateurs sont transportés auprès des poilus tapis dans les tranchées, mais sont aussi plongés dans le quotidien des civils restés à l’arrière. Puis viennent la joie de l’armistice, la construction de monuments aux morts, la signature de traités de paix… et enfin la réconciliation, scellée à la fin du spectacle par une poignée de main fraternelle entre deux soldats français et allemands.
 
Bande-annonce "Des flammes à la lumière"

Alors que le dernier poilu Lazare Ponticelli est décédé, les organisateurs et les 350 bénévoles participant à la réalisation de ce spectacle ont tenu à marquer les générations actuelles en les faisant revivre l'expérience de la première guerre mondiale, pour s’assurer que celle-ci ne tombe jamais dans l’oubli.