De Giorgio Morandi à Zao Wou-Ki, les expositions de la reprise en régions

Les musées rouvrent leurs portes le 19 mai dans toute la France. Notre sélection d'expositions à voir en régions.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 5 min.
A gauche, Giorgio Morandi, Nature morte, 1936 - A droite, Valentin de Boulogne, "Reniement de Pierre", vers 1615-1617 (A gauche, Mamiano di Traversetolo (Parme), Fondazione Magnani-Rocca - A droite, Florence, Fondazione di Studi di Storia dell'Arte Roberto Longhi)

On peut enfin voir l'exposition Morandi au musée de Grenoble, l'Egypte antique au musée Granet d'Aix-en-Provence. Et aussi Jeff Koons au Mucem ou les vitraux de Marc Chagall au Centre Pompidou-Metz. A partir du 19 mai.

Giorgio Morandi à Grenoble

Giorgio Morandi, "Fleurs", 1942 (Mamiano di Traversetolo (Parme), Fondazione Magnani-Rocca)

Le musée de Grenoble nous introduit dans l'univers intimiste de l'artiste bolonais Giorgio Morandi qui toute sa vie a peint de fascinantes natures mortes, dépouillées aux couleurs douces. On l'aborde à travers le regard du collectionneur Luigi Magnani et d'œuvres des musées français. Du 19 mai au 4 juillet 2021.

Pharaon, Osiris et la momie, au musée Granet d'Aix-en-Provence

Fragment de stèle à Osiris et aux divinités associées.Probablement règne de Séthi Ier (vers 1294-1279 avant J.-C.) (Aix-en-Provence, Musée Granet © 2019 Musée Granet / Hervé Lewandowski)

Le musée Granet d'Aix-en-Provence associe son fonds égyptien aux trésors du Louvre et d'autres musées d'Europe pour présenter 200 pièces qui nous emmènent au pays des pharaons. Bas-reliefs, stèles, un sarcophage et sa momie, une incroyable momie de Varan du Nil, sculptures et amulettes. L'exposition propose une section pédagogique avec notamment une thématique importante, celle de l'écriture. Du 19 mai au 26 septembre.

Jeff Koons au Mucem

Jeff Koons. "Bluebird Planter", 2010-2016. Pinault Collection (© Jeff Koons, photo : Fredrick Nilsen / Courtoisie Gagosian)

Le Mucem expose 19 oeuvres de Jeff Koons issues de la collection Pinault, des pièces célèbres comme Balloon Dog, Lobster ou Dutch Couple qui retracent le parcours du plasticien américain et dialoguent avec les objets des collections d'art populaire du musée marseillais. Une présentation conçue en collaboration avec l'artiste. Du 5 mai au 18 octobre 2021.

Chagall et le vitrail et autour d'Arcimboldo au Centre Pompidou-Metz

Marc Chagall, "Message Biblique, la Création du monde : le septième jour, le cinquième et le sixième jour, les quatre premiers jours", deuxième étude pour les vitraux des trois fenêtres, 1971. Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne. En dépôt au musée national Marc Chagall, Nice  (© Adagp, Paris 2020. Photo © RMN-Grand Palais (musée Marc Chagall) / Gérard Blot)

L'exposition sur Marc Chagall et le vitrail, qui devait commencer en novembre, est prolongée jusqu'au 30 août au Centre Pompidou-Metz. Elle montre l'importance du vitrail dans l'œuvre de l'artiste à travers des maquettes, mises en correspondance avec des peintures, sculptures, céramiques et dessins. Les vitraux de la chapelle du Saillant (Corrèze), déposés pour sécurisation, y sont exceptionnellement montrés. A partir du 29 mai, on pourra voir aussi au Centre Pompidou-Metz une exposition autour d'Arcimboldo, le célèbre peintre de visages composés de légumes ou d'objets, avec 130 artistes (jusqu'au 22 novembre 2021).

Zao Wou-Ki à l'Hôtel de Caumont à Aix-en-Provence

Zao Wou-Ki "Ville engloutie", 1955, Collection particulière  (© Adagp, Paris, 2021, photo: Antoine Mercier)

80 œuvres de Zao Wou-Ki sont exposées à l'Hôtel de Caumont à Aix-en-Provence, huiles, aquarelles et encres de Chine, où l'artiste d'origine chinoise explore d'abord le thème de la lumière diurne et nocturne, puis travaille sur le vide et le plein, avant une phase plus sombre. Avec toujours l'objectif de "donner à voir" ce qui ne se voit pas et qui habite "l'espace du dedans". Du 19 mai au 10 octobre 2021.

Guillermo Kuitca et Laure Prouvost au LaM de Villeneuve-d'Ascq

Guillermo Kuitca, "Sans titre (dyptique)", 2020 (Photo : Touzón Martín © Guillermo Kuitca)

Vingt ans après sa dernière exposition en France, à la Fondation Cartier, le LaM de Villeneuve-d'Ascq (Nord) expose 40 ans de création de l'artiste argentin Guillermo Kuitca, dessins, peintures, installations, pour la plupart jamais montrées en Europe. Figure centrale de la création en Amérique Latine, il s'est intéressé aux arts de la scène, aux plans de villes et cartes géographiques, avant d'évoluer vers l'installation tout en restant attaché à l'expression picturale. Du 19 mai au 26 septembre. L'exposition de Laure Prouvost, Deep See Blue Surrounding You (Vois ce bleu profond te fondre), imaginée pour la Biennale de Venise 2019, se poursuit jusqu'au 3 octobre.

La Terre en héritage au musée des Confluences

Hache en pierre et bois de cerf, Suisse, Neuchâtel. La déforestation est indissociable du processus de sédentarisation. Partout dans le monde, la hache permet le déboisement massif pour dégager de nouvelles terres agricoles et pour construire maisons et remparts. (© musée des Confluences - Olivier Garcin)

Le musée des Confluences à Lyon observe les grands défis environnementaux contemporains à la lumière du Néolithique, qui a marqué le début de notre exploitation de la nature, avec l'élevage, la culture des plantes, la sédentarisation. Objets archéologiques et dispositifs audiovisuels soulignent les évolutions, les progrès et leurs limites. Du 19 mai 2021 au 30 janvier 2022.

Yan Pei-Ming au musée Unterlinden de Colmar

Yan Pei-Ming, "International Landscape by Night", 2011, Musée national d’art moderne, Centre Georges Pompidou, Paris  (Photographie : André Morin © Yan Pei-Ming, ADAGP, Paris, 2021)

Le musée Unterlinden de Colmar présente 60 tableaux et dessins de Yan Pei-Ming, peintre contemporain connu pour ses grands tableaux souvent monochromes. 40 ans de création, depuis ses dessins de jeunesse, puis les portraits de Mao et de son père, de Bouddha, ses autoportraits, des paysages, pour finir avec une œuvre créée pour l'exposition dans le contexte du deuxième confinement, Pandémie (2020), en écho au Retable d'Issenheim conservé au musée. Du 19 mai au 6 septembre 2021.

Hugo Pratt au musée d'Aquitaine de Bordeaux

Corto Maltese, "Rendez-vous à Bahia", 1970 (© Cong S.A. Suisse. Tous droits réservés)
Le musée d'Aquitaine de Bordeaux rend hommage à Hugo Pratt, le créateur de Corto Maltese, en visitant ses mondes imaginaires et réels, des civilisations qui ont inspiré le célèbre auteur de bande dessinée. L'exposition met en vis-à-vis ses dessins, planches et aquarelles et des objets ethnographiques, de l'Afrique à l'Asie ou l'Amazonie. La musique qui tenait une place importante dans sa vie est également présente. Du 19 mai au 5 septembre 2021.

"Les tables du pouvoir" : histoire du repas de prestige au Louvre-Lens

Vue de l'exposition "Les Tables du pouvoir" au Louvre-Lens ((© Louvre-Lens)

5000 ans d'arts de la table, du banquet liturgique mésopotamien au grand couvert de Louis XIV et à l'Elysée sont racontés au Louvre-Lens, à travers 400 œuvres, objets archéologiques, peintures, sculptures, vaisselle, pièces d'orfèvrerie ou objets d'art prestigieux. Ou comment les repas des puissants ont été une source d'inspiration pour des œuvres majeures. Du 19 mai au 26 juillet 2021.

Les peintres caravagesques de la collection Longhi au Musée des Beaux-Arts de Caen

Orazio Borgianni, "Déploration sur le Christ mort", vers 1615 (Florence, Fondazione di Studi di Storia dell'Arte Roberto Longhi)

Le musée des Beaux-Arts de Caen rend hommage à Roberto Longhi, spécialiste des œuvres caravagesques et aussi collectionneur et dessinateur. Il présente une cinquantaine d'oeuvre de Carlo Saraceni, Battistello Caracciolo, Orazio Borgianni, Matthias Stomer, Giovanni Lanfranco, Mattia Preti, Jusepe de Ribera, ou Valentin de Boulogne, et le fameux Jeune Garçon mordu par un lézard, de Caravage de la collection Longhi, ainsi qu'une vingtaine de dessins de la main de l'historien de l'art. L'exposition commence le 29 mai. Jusqu'au 17 octobre 2021.

Romuald Hazoumé au Musée d'Histoire de Nantes

Romuald Hazoumé, "Expression(s) décoloniale(s) #2", "Pièce montée" / Musée d'histoire de Nantes (© David Gallard / LVAN)

Dans une nouvelles édition de la manifestation Expression(s) décoloniales(s), le Musée d'Histoire de Nantes a invité l'artiste béninois Romuald Hazoumé à dialoguer avec ses collections. Il utilise des bidons en plastique pour créer des masques inspirés de l'art de son pays, des tongs échouées sur les plages pour évoquer ceux qui sont partis, les migrants, qui sont des esclaves modernes. Une vingtaine de ses pièces sont installées dans la cour du château et dans les salles du musée. Du 19 mai au 14 novembre 2021.

Gilles Caron au Point du Jour à Cherbourg

Gilles Caron Manifestante républicaine, Derry, Irlande du Nord, août 1969  (© Fondation Gilles Caron / Clermes)

Le Point du Jour à Cherbourg propose un parcours à travers quelques-uns des reportages, connus ou moins connus, de Gilles Caron, célèbre photojournaliste mort à 30 ans au Cambodge en 1970. Mai 68 à Paris, la guerre au Biafra, l'anniversaire du Printemps de Prague ou la rébellion armée au Tchad, le conflit nord-irlandais à Derry sous l'œil d'un jeune homme talentueux qui voulait rendre compte d'un "monde imparfait" et qui avait choisi d'en "être imprégné tout entier". Du 6 juin au 3 octobre 2021.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.