Avec "Dreamers 2", Metapat et Jull rendent hommage au retable d'Issenheim

Les auteurs de BD Metapat et Jull viennent de sortir "Dreamers Rebirth" Volume 2. Au centre de cette intrigue policière qui a pour décor une Alsace futuriste, il a y le célèbre retable d'Issenheim, chef d'oeuvre de Mathias Grünwald exposé au Musée Unterlinden de Colmar.

Avec "Dreamers 2", Metapat et Jull rendent hommage au retable d'Issenheim
Avec "Dreamers 2", Metapat et Jull rendent hommage au retable d'Issenheim (Culturebox)

Le retable d'Issenheim, ce sont neuf panneaux en bois de tilleul (soit plus de 6 mètres de peinture) représentant une Crucifixion, la Résurrection, le concert des anges et la Tentation des Saint-Antoine. Le retable comporte également une partie sculptée que l'on doit à Nicolas de Haguenau. On sait que cette oeuvre fut peinte entre 1512 et 1516 mais on n'a aucune certitude quant au contexte et à la nature de la commande des Antonins d'Issenheim à Colmar. Le retable fut conservé dans les bâtiments de la Commanderie des Antonins jusqu'à la révolution puis fut transporté à Colmar à la Bibliothèque Nationale du district. En 1852, il a été transféré dans l'église de l'ancien couvent des Dominicains d'Unterlinden. Cette oeuvre fascina de tous temps : Picasso, Bacon ont fait le voyage pour contempler cette oeuvre que Huysmans décrivit ainsi en 1903 : "l'effroyable cauchemar d'un calvaire(...), comme le typhon d'un art déchaîné qui passe et vous emporte."

Voir aussi sur Culturebox
> les vidéos BD