Art3f, le salon itinérant qui rend l’art contemporain abordable

Pour la deuxième année le salon international d’art contemporain Art3f s’est posé durant trois jours au parc des expositions de Montpellier. Un salon qui ambitionne de rendre l’art contemporain accessible au plus grand nombre en proposant des œuvres abordables et en privilégiant l’interaction avec les artistes, le tout dans une ambiance décontractée. Les visiteurs adorent

3000 œuvres étaient présentées durant les trois jours du salon de Montpellier
3000 œuvres étaient présentées durant les trois jours du salon de Montpellier (Culturebox / Capture d'écran)
Reportage : C.Alazet, F.Detranchant, A.Vaillant

Né en 2011 à Mulhouse avec l’ambition d’être un salon d’art contemporain décontracté et décomplexé, Art3f a réussi à s’imposer dans ce monde jusqu’ici très fermé. Mais l’idée de départ était la bonne, rendre l’art contemporain accessible au plus grand nombre et proposer des œuvres abordables.
 
Une recette qui séduit le public qu’il soit connaisseur ou néophyte. Aujourd’hui Art3f c’est dix salons par ans dans neuf villes de France et à chaque fois entre quinze et vingt mille visiteurs.
 
Et si les œuvres doivent être abordables c’est aussi le cas des artistes qui en exposant directement sur le salon vont à la rencontre du public et permettent ainsi de désacraliser l’art contemporain auprès de visiteurs qui pour beaucoup n’oseraient pas pousser la porte d’une galerie.
Casque sur les oreilles, un artiste en pleine création dans les allées du salon
Casque sur les oreilles, un artiste en pleine création dans les allées du salon (Culturebox / Capture d'écran)

Ce week-end à Montpellier, 110 exposants étaient présents, mélange de galeristes et d'artistes, et 3000 œuvres étaient à vendre, de quelques centaines d'euros à plus de 200 000 pour la plus chère, mais la plupart se situaient dans une fourchette comprise entre 2000 et 10 000 euros. Ce qui n'est finalement pas si élevé en matière d'art contemporain.