Art moderne : Georgia O'Keeffe, une icône américaine célébrée au Centre Pompidou

Publié
Art moderne : Georgia O'Keeffe, une icône américaine célébrée au Centre Pompidou
FRANCE 3
Article rédigé par
V. Gaget, M. Cazaux, S. Testor, C. Beauvalet - France 3
France Télévisions

​En ce moment, une exposition au Centre Pompidou estconsacrée à Georgia O'Keeffe, une icône de l'art américain du XXe siècle. Aux États-Unis, elle est aussi connue que Frida Kahlo. 

Inconnue en Europe, Georgia O'Keeffe est, en Amérique, aussi célèbre que Picasso, son contemporain. Il se dit même qu'elle fut la femme la plus photographiée après Marilyn Monroe. Son œuvre traverse tout le XXe siècle, de ses débuts à New York (États-Unis) dans les années ​1910, à sa mort au Nouveau-Mexique en 1986, à l'âge de 98 ans. 

L'érotisme comme "vision du monde"

Sur ses toiles iconiques, figuraient notamment des fleurs voluptueuses en très gros plan. Un cadre révolutionnaire pour l'époque, où perce l'influence de la photographie. La sensualité de ses tableaux saute aux yeux. "L'érotisme est partout présent dans l'œuvre de Georgia O'Keeffe, mais pas forcément sous la forme un peu limitée à laquelle on l'a confinée, explique Didier Ottinger, commissaire de l'exposition consacrée à l'artiste au Centre Pompidou. L'érotisme, pour Georgia O'Keeffe, c'est une vision du monde. C'est le moyen d'entrer en communication avec les étoiles, les fleurs, les paysages." Pionnière de l'art moderne, Georgia O'Keeffe a constamment expérimenté l'emploi de la lumière, de la couleur et des formes. Elle est parvenue à concilier figuration et abstraction.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.