Vivian Maier, Baselitz, Georgia O'Keeffe... les expositions à voir à l'automne à Paris

L'artiste allemand Georg Baselitz au Centre Pompidou, la photographe américaine Vivian Maier au Luxembourg, la céramique en grand au Musée d'art moderne de Paris... Notre sélection d'expositions à voir à Paris à partir de septembre-octobre.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 8 min.
A gauche, Vivian Maier, Sans lieu, sans date, tirage 2020 - A droite, Georgia O'Keeffe, "Black Door with Red", 1954, Chrysler Museum of Art, Norfolk, Virginie. Bequest of Walter P. Chrysler, Jr. (A gauche © Estate of Vivian Maier, Courtesy of Maloof Collection and Howard Greenberg Gallery, NY - A droite, Image Chrysler Museum of Art, Norfolk, VA © Georgia O’Keeffe Museum / Adagp, Paris, 2021)

Photographie avec Vivian Maier ou les trésors du MoMA de New York, art de la Renaissance avec Botticelli, art contemporain avec Baselitz ou David Hockney, un tour des expositions à voir à Paris cet automne.

Rétrospective Baselitz au Centre Pompidou

"Die Mädchen von Olmo II [Les Filles d’Olmo II]", 1981,Musée national d’art moderne, Centre Pompidou, Paris  (© Georg Baselitz, 2021 Photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI / Bertrand Prévost / Dist. RMN-GP)

Le Centre Pompidou revient sur soixante ans de création de Georg Baselitz, oscillant sans cesse entre figuration, abstraction et approche conceptuelle. L'artiste contemporain allemand dit : "Je suis maniériste au sens où je déforme les choses. Je suis brutal, naïf et gothique." De ses premières peintures à ses derniers autoportraits et portraits avec sa femme, en passant par ses figures inversées, l'exposition entend mettre en valeur les périodes les plus marquantes de son travail. Du 20 octobre 2021 au 7 mars 2022.

Vivian Maier au musée du Luxembourg

Vivian Maier, Région de Chicago, v. 1960n tirage argentique, 2020© Estate of Vivian Maier, Courtesy of Maloof Collection andHoward Greenberg Gallery, NYVivian (© Estate of Vivian Maier, Courtesy of Maloof Collection and Howard Greenberg Gallery, NY)

L'Américaine Vivian Maier (1926-2009) a été découverte par hasard dans une vente en 2007. Son œuvre de photographe de rue, en noir et blanc puis en couleur, s'est révélée comme une des plus grandes. Alors qu'elle gagnait sa vie comme garde d'enfants, elle a réalisé plus de 100.000 images restées dans l'ombre, parfois jamais développées. Le Musée du Luxembourg présente tous les aspects de son travail, toujours à découvrir : autoportraits, photos d'enfants, scènes de rue… Des archives inédites, tirages de la photographe, films super 8 jamais montrés, enregistrements audio éclairent sa pratique. Du 15 septembre 2021 au 16 janvier 2022.

Les Flammes, l'âge de la céramique au Musée d'art moderne de Paris

Ron Nagle, "Captive Morgan", 2012  (© Ron Nagle, Courtesy Matthew Marks Gallery)

Le Musée d'art moderne de Paris propose une immersion dans la céramique, une des plus anciennes manifestations culturelles de l'humanité, qui a servi a produire des idoles, des maisons et des ustensiles de cuisine. 400 pièces d'époques et de contextes variés, de grands céramistes (Bernard Palissy, Shoji Hamada, Bernard Leach, Takuro Kuwata…) ou d'artistes comme Dali, Fontana, Cindy Sherman et aussi d'anonymes. L'exposition entend explorer les rapports entre la céramique et l'art, et plus largement à l'humain. Du 15 octobre 2021 au 6 février 2022.

Les chefs-d'œuvre photographiques du MoMA au Jeu de Paume

Max Burchartz, "Lotte" (Œil), 1928, The Museum ofModern Art, New York. Collection Thomas Walther. Acquisgrâce à la générosité de Peter Norton (© ADAGP, Paris, 2021 © 2021 Artists Rights Society (ARS), New York / VG Bild-Kunst, Bonn © The Museum of Modern Art, New York, 2021, pour l’image numérisée)

Le Jeu de Paume expose 230 des 350 images de la collection de Thomas Walter, un pilier de la collection moderne du Museum of Modern Art de New York, qui propose un riche panorama de la scène artistique de l'entre-deux-guerres des deux côtés de l'Atlantique, du Bauhaus au surréalisme, des architectures et vues urbaines, portraits et nus, aux reportages, photomontages et expérimentations. Une exposition qui raconte l'histoire de l'invention de la modernité en photographie, de Berenice Abbott et Claude Cahun à Edward Weston ou André Kertész. Du 14 septembre 2021 au 13 février 2022.

Botticelli au musée Jacquemart-André

Alessandro Filipepi dit Botticelli (vers 1445 – 1510), Figure allégorique dite "La Belle Simonetta", vers 1485, tempera ethuile sur bois de peuplier (Francfort-sur-le-Main, Städel Museum, Frankfurt am Main)

Sandro Botticelli (1445-1510), grand créateur, était aussi entrepreneur et formateur : le musée Jacquemart-André expose une quarantaine d'œuvres de l'artiste de la Renaissance florentine, avec des peintures de contemporains qu'il a influencés. Une exposition qui entend montrer l'importance de sa pratique d'atelier. Avec des œuvres du Louvre, de la National Gallery de Londres, du Rijksmuseum d'Amsterdam, des musées du Vatican, des Offices et de la Gemäldegalerie de Berlin. Du 10 septembre 2021 au 24 janvier 2022.

Georgia O'Keeffe au Centre Pompidou

Georgia O’Keeffe, "Evening Star No. VI", 1917, Georgia O’Keeffe Museum, Santa Fe. Gift of the Burnett Foundation. Courtesy Georgia O'Keeffe Museum, Santa Fe  (© Georgia O’Keeffe Museum / Adagp, Paris, 2021)

Le Centre Pompidou présente une centaine de peintures, dessins et photographies de Georgia O'Keeffe (1887-1886), dans la première rétrospective française de cette grande figure de l'art nord-américain du 20e siècle. Des peintures de fleurs qui l'ont rendue célèbre aux gratte-ciels de New York et aux ossements de bovins, des paysages aux motifs végétaux, son œuvre est marquée par le renouvellement. Au cours de sa longue carrière, elle a participé à la naissance du modernisme américain dans les années 1930 et a été une pionnière de la peinture abstraite dans les années 1960. Du 8 septembre au 6 décembre 2021.

Julie Manet au Musée Marmottan

Berthe Morisot, "Eugène Manet et sa fille dans le jardin de Bougival", 1881, Legs Annie Rouart, 1993, Paris, musée Marmottan Monet (© Musée Marmottan Monet, Paris)

Le musée Marmottan-Monet retrace la vie de Julie Manet. La fille de Berthe Morisot et d'Eugène Manet, le frère d'Edouard Manet, a abondamment posé pour sa mère et d'autres peintres, notamment son oncle et Auguste Renoir. Une centaine d'œuvres évoquent sa jeunesse auprès des impressionnistes et aussi son amour de l'art qui l'a amenée à constituer une collection avec son mari Ernest Rouart, peintre lui aussi, et à faire reconnaître l'œuvre de sa mère. Du 19 octobre 2021 au 20 mars 2022.

Enfin le cinéma ! au Musée d'Orsay

Henri Rivière (1864-1951), "Personnages, deux chiens et voiture à impériale sur le pont du Louvre"n entre 1885 et 1895, Paris, Musée Marmottan 
 (Photo © RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski ©ADAGP, Paris, 2021)

Le Musée d'Orsay consacre une grande exposition au cinéma naissant, nouvel art éminemment social et populaire. Elle fait dialoguer la production cinématographique française des années 1895-1907 avec l'histoire des arts, au travers de thèmes comme la fascination pour le spectacle de la ville, l'enregistrement des rythmes de la nature, le désir d'exhibition des corps, le goût pour l'histoire. Près de 400 œuvres, objets et films anonymes ou signés Pierre Bonnard, Auguste Rodin, Gustave Caillebotte, Louis Lumière, Georges Méliès, Charles Pathé... Du 28 septembre 2021 au 16 janvier 2022. Le musée d'Orsay expose aussi la collection de Paul Signac, de ses amis néo-impressionnistes et des impressionnistes aux fauves et à Henri Matisse (du 12 octobre au 13 février).

Rétrospective Samuel Fosso à la MEP

Samuel Fosso, Autoportrait Série "SIXSIXSIX", 2015  (© Samuel Fosso courtesy Jean-Marc Patras / Paris)

La Maison européenne de la photographie expose 50 ans de travail du Franco-camerounais Samuel Fosso, connu pour ses autoportraits et ses incarnations de personnages stéréotypés, comme dans sa série iconique Tati, dans laquelle il est La Femme américaine libérée, Le Golfeur ou Le Rocheur. Plus de 200 œuvres d'une figure de la scène artistique internationale : vintages des années 1970, séries emblématiques en noir et blanc et en couleur des années 1990-2000, et la série monumentale récente de polaroïds SIXSIXSIX. Du 10 novembre 2021 au 13 mars 2022.

Soutine et De Kooning au musée de l'Orangerie

Chaïm Soutine(1893-1943) "Paysage avec maison et arbre",1920-21  (Philadelphia (PA), The Barnes Foundation)

Le musée de l'Orangerie met en dialogue les univers de Chaïm Soutine (1893-1943) et de Willem de Kooning (1904-1997). La force expressive de la peinture de l'artiste de l'Ecole de Paris d'origine russe, sa peinture gestuelle et l'empâtement prononcé de ses toiles, visibles aux Etats-Unis entre 1930 et 1950, a marqué les expressionnistes abstraits américains et en particulier de Kooning, qui construit un expressionnisme singulier, entre figuration et abstraction. L'exposition présente une cinquantaine de toiles des deux artistes autour de thèmes comme la tension entre la figure et l'informe, la peinture de la chair, la pratique gestuelle. Du 15 septembre 2021 au 10 janvier 2022.

Anni et Josef Albers au Musée d'art moderne de Paris

Anni Albers, "Red and blue layers, 1954  (The Josef and Anni Albers Foundation)

Le Musée d'art moderne se penche sur l'œuvre d'Anni et Josef Albers, couple formé au Bauhaus, qui s'est construite dans un dialogue permanent et qui a imprégné toute une génération d'artistes de ses valeurs éducatives. Ils se sont notamment attachés à la revalorisation de l'artisanat. Plus de 350 œuvres, peintures, photographies, meubles, œuvres graphiques et textiles. L'exposition suit les étapes de leur vie, du B auhaus aux Etats-Unis
Du 10 septembre 2021 au 9 janvier 2022.

Jean-Michel Othoniel investit le Petit Palais

Jean-Michel Othoniel, "Gold Lotus", 2019. Photo Claire Dorn. Courtesy of the Artist & Perrotin (© Jean-Michel Othoniel  Adagp, Paris, 2021)

Jean-Michel Othoniel, célèbre pour ses œuvres de perles de couleur, investit le musée et le jardin du Petit Palais pour inviter au rêve, avec plus de 70 pièces nouvelles, dont Le Théorème de Narcisse, un homme-fleur, des Rivières de brique bleue, des Lotus et Colliers d'or. Elles sont enchâssées dans le bâtiment, suspendues aux arbres ou posées sur l'eau. Du 28 septembre 2021 au 2 janvier 2022.

La Normandie de David Hockney à l'Orangerie

David Hockney, "A Year in Normandie", 2020-2021 (detail), Composite iPad painting  (© David Hockney)

Installé en Normandie, dans le Pays d'Auge, depuis 2019, le célébrissime peintre britannique David Hockney a profité du premier confinement pour y peindre le printemps. Puis les autres saisons ont suivi. Des peintures réalisées sur iPad, une technique qui permet une saisie rapide des effets de lumière, dans des couleurs vives. Sa série Une année en Normandie est présentée sous la forme d'une frise de 90 mètres de long dans la grande galerie du musée de l'Orangerie. Du 13 octobre 2021.

Giuseppe Penone à la BnF

Giuseppe Penone. "Alberi libro" (Arbres-livre), 2017, Collection particulière (© Adagp, Paris, 2021, photo © Archivio Penone)

La Bibliothèque nationale de France donne carte blanche à Giuseppe Penone. L'artiste italien est bien connu pour ses questionnements sur les liens de l'homme avec la nature. Mais les notions de temps et de mémoire sont aussi essentiels pour lui. Et ce sont les liens qu'il a tissés avec l'écriture et l'imaginaire du livre qui sont ici mis en avant. Pour l'exposition, il a créé Sève et pensée, une installation conçue à partir de l'empreinte d'un arbre autour duquel se déploie un texte de sa main. Des pièces inédites, comme ses 12 Alberi libro (arbres livres), des dessins, des photographies, des livres et des gravures l'accompagnent. Du 12 octobre 2021 au 23 janvier 2022.

La naissance de la Grèce moderne au Louvre

Iakovos Rizos, "Soirée athénienne, Athènes" (© National Gallery- Alexandros Soutsos Museum, Photo Stavros Psiroukis)

A l'occasion du bicentenaire de la guerre d'indépendance de la Grèce, juste après l'entrée de la Vénus de Milo au Louvre, le musée du Louvre propose une grande exposition sur les liens historiques, culturels et artistiques entre la France et la Grèce. Elle croise l'histoire de l'archéologie, qui au XIXe siècle fait la découverte d'une Grèce antique en couleur, avec le développement de l'Etat grec moderne, qui s'est construit en puisant aux sources du néoclassicisme français et allemand. Sans oublier l'art moderne grec qu'on découvre à Paris à partir des expositions universelles de la fin du XIXe siècle. Du 30 septembre 2021 au 7 février 2022.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.