Orne : à la Ferté-Macé, le toit de l'église change de coq

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Orne : à la Ferté-Macé, le toit de l'église change de coq centenaire
Article rédigé par
A.Danis, V.Potel - France 3
France Télévisions

Dans une petite commune de l'Orne, La Ferté-Macé, l'église Notre-Dame, en partie classée en monument historique, est en pleine restauration. Son coq, qui trône fièrement au sommet du clocher, a été changé. 

Fier comme un coq, il veille désormais sur La Ferté-Macé, dans l'Orne, au sommet de l'église Notre-Dame à plus de soixante mètres de hauteur. Mais l'ascension du volatile n'a pas été de tout repos. Il a d'abord fallu bénir l'animal lors d'une cérémonie très sérieuse... ou presque. "C'est la première fois, en quarante-cinq ans que je suis prêtre, je ne l'ai jamais fait, j'étais un petit peu ému", confesse le père Christian Roullé, curé de La Ferté-Macé. 

L'ancien coq avait 120 ans

Le coq en cuivre commence alors sa progression vers le sommet de la tour nord. Il pèse plus de huit kilos et doit faire la majorité du voyage en ascenseur. Puis, il est porté par des ouvriers sur les derniers étages des échafaudages. En bas, plusieurs dizaines de riverains assistent au spectacle. Après une petite demi-heure, le coq atteint enfin le sommet de la tour, sous les applaudissements des fidèles. Cette opération s'inscrit dans un vaste programme de restauration de l'église Notre-Dame. Et l'ancien coq ? Il sera exposé dans un musée après 120 ans de bons et loyaux services. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Architecture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.