Japon : à la découverte des étonnants logements capsules

Publié
Japon : à la découverte des étonnants logements capsules
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Miguet, G.Caron, C.César - France 2
France Télévisions

Au Japon, à Tokyo, une tour constituée de petits appartements de dix mètres carrés a servi pendant des années de dortoir à des professeurs ou des médecins. Elle va être détruite, mais des hôtels imaginent à leur tour des chambres en forme de bulle.

En plein cœur de Tokyo (Japon), la tour Nakagin, un étrange empilement de 140 caissons rouillés par le temps, est toujours habitée. Koé, une Japonaise qui est DJ, vit dans une de ces capsules. Tatsuyuki Maeda, son voisin, vit ici depuis 13 ans. Il est propriétaire de ces dix mètres carrés, achetés 200 000 euros à l'époque. Passionné d'architecture et par ce bâtiment, l'ancien publicitaire a même acheté 14 autres capsules.

Des hôtels capsules à 17 euros la nuit

Ce tout premier immeuble capsule est sorti de terre en 1972. Le concept a été imaginé par l'architecte Kisho Kurokawa. Dans une mégapole surpeuplée où l'espace manque, le concept s'est transformé en hôtels capsules. Ainsi, dans un hôtel, des bulles étroites, où il n'y a seulement qu'un lit, sont louées à 17 euros la nuit. À l'occasion d'un week-end, un Japonais tente l'expérience pour la première fois. Il est ravi par le coût moindre de ces hôtels. Si les hôtels capsules ont encore de beaux jours devant eux, la tour Nakagin va être démantelée cet été, car trop vétuste. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.