Après l'incendie de Notre-Dame de Paris, la sécurité de la Sagrada Familia en question à Barcelone

L'église emblématique de la capitale catalane est en travaux depuis près de 140 ans. Les dispositifs de sécurité vont être vérifiés dans les prochains jours.

Des touristes devant la basilique de la Sagrada Familia, à Barcelone, le 3 octobre 2017 
Des touristes devant la basilique de la Sagrada Familia, à Barcelone, le 3 octobre 2017  (PAU BARRENA / AFP)

Des échafaudages, des grillages, des grues décorent depuis des années la Sagrada Familia : le chef-d’œuvre de Gaudi,  qui atteint 170 mètres de haut, n’a toujours pas été achevé. Les travaux n'ont pas cessé depuis la pose de sa première pierre, en 1882.
Le monument est très sécurisé, doté un plan particulier anti-incendie validé par les autorités catalanes. Mais le risque zéro n’existe pas, expliquent ses responsables : des experts viendront la semaine prochaine vérifier les installations, et la Protection civile ainsi que les pompiers de Barcelone ont prévu prochainement un nouvel exercice de simulation d'incendie à l'intérieur du bâtiment.

Si un désastre arrivait ici, je ne sais pas si les Espagnols pourraient payer les réparationsMaria, habitante de Barcelone

Devant l’entrée, les fidèles se pressent pour la messe de la semaine sainte. Lorsqu’ils ont vu sur leur écran de télévision le feu ravager Notre-Dame de Paris, ils ont évidemment pensé à "leur" basilique. "C’est en travaux, alors évidemment cela pourrait occasionner un incendie, reconnaît Rosa. Mais la sécurité est présente, ils sont vigilants, ils vérifient, il y a des consignes de sécurité." Son amie Maria ajoute : "Si un désastre arrivait ici, je ne sais pas si les Espagnols pourraient payer les réparations...

La Sagrada Familia de Barcelone revoit son dispositif anti-incendie : reportage de Mélanie Nunes
--'--
--'--

La mobilisation inédite en faveur de la reconstruction de Notre-Dame a atteint en quelques jours plus de 850 millions d'euros.