A Montauban, l'approche originale du Musée Ingres Bourdelle pour redonner vie aux œuvres de l'illustre sculpteur Antoine Bourdelle

Près de 100 ans après sa mort, qui connaît le travail d'Antoine Bourdelle, cet illustre sculpteur montalbanais ? Et si vous faisiez une visite sculptée et sensorielle de ses œuvres dans son propre musée à Montauban. L'exposition Bourdelle, la mémoire des objets est à voir jusqu’au 18 novembre.
Article rédigé par Anne Elizabeth Philibert
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min
L'exposition vivante autour des sculptures d'Antoine Bourdelle (France 3)

Et si vous découvriez l'univers de l'un des sculpteurs français les plus importants de son époque d'une drôle de façon ? Réalisé avec le soutien exceptionnel du musée Bourdelle de Paris, le musée Ingres Bourdelle de Montauban a choisi de raconter différemment la vie et l'œuvre d'Antoine Bourdelle, un artiste emblématique de la région mort il y a 96 ans. 

Une drôle de visite invite les visiteurs à se transformer en statue, à copier sa gestuelle pour mieux la vivre. Cette découverte originale des œuvres d'Antoine Bourdelle proposée par le Collectif "Culture en mouvement" va à l'encontre de ce que disait Salvador Dali  "Ce qu'on peut attendre d'une sculpture c'est qu'elle ne bouge pas. Aujourd’hui on va faire le contraire, on va faire bouger les sculptures, on va faire vivre au spectateur la vie d'une sculpture, comment on peut s'incarner dans une sculpture, comment comprendre mieux la vie qu'a voulu mettre le sculpteur dans cette sculpture" explique Albin Warette, le Directeur artistique de la Compagnie Millimétrée Collectif "Culture en Mouvements"

Le musée Antoine Bourdelle à Montauban -
Le musée Antoine Bourdelle à Montauban Le musée Antoine Bourdelle à Montauban - (France 3 Midi-Pyrénées A. Duffaud / X. Marchand / C. Kechiche)

Un zeste d'histoire de l'art et beaucoup d'humour

"Bourdelle, la mémoire des objets" propose en plus de cette expérience 150 œuvres et une multitude d'objets comme des photographies et des croquis issus de l'appartement et de l'atelier de l'artiste. Cette exposition met en lumière le quotidien de Bourdelle, son histoire, ses goûts artistiques et sa sphère secrète. L'occasion également de découvrir les méthodes et les outils utilisés par le sculpteur.

Avec cette approche vivante et originale, le musée espère toucher un public de non-initiés. Les visiteurs sont emportés dans un tourbillon d'acrobaties, de musique et de théâtre. La magie opère. "Même si une partie du public partait en disant j'ai vu de la jonglerie, d'autres diront qu'ils ont vu telle œuvre ou tel tableau et il en restera toujours quelque chose de positif" explique Ludivine Filloque, Responsable du service des publics au Musée Ingres Bourdelle de Montauban. 

Des ateliers sont également proposés aux plus petits qui après avoir observé les visages sculptés par Bourdelle sont invités à modeler différents visages dans la terre pour exprimer des sentiments. Le prochain atelier Jean qui rit, Jean qui pleure aura lieu le mardi 24 octobre. Et le 25 octobre, un parcours ludique et un atelier modelage en famille seront proposés pendant les vacances de la Toussaint.

"Bourdelle, la mémoire des objets", jusqu’au 18 novembre au Musée Ingres Bourdelle, 19 rue de l'Hôtel de Ville - Montauban.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.