Art : Georges Seurat, le génie qui mélange peinture et science

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Art : Georges Seurat, le génie qui mélange peinture et science
Article rédigé par France 2 - A.Jacquet, F.Bazille, A.Da Silva, A.Kepeklian, L.Hodina, Images INA
France Télévisions
France 2
La rubrique "Un art d'été" s'intéresse, ce mercredi 19 juillet, au peintre Georges Seurat. Un artiste atypique, passionné par le progrès scientifique, inventeur de la technique dite divisionniste.

Chaque été, Georges Seurat quittait Paris, pour mettre le cap sur la Normandie. En 1888, il a un coup de cœur pour Port-en-Bessin, un petit port de pêche authentique, loin des mondanités. L'endroit idéal pour peindre et élaborer une technique mêlant l'art et la science. Solitaire et un brin austère, celui qui était surnommé le "notaire" avait l'obsession de peindre le réel tel qu'il le voyait.  

L'influence de la photographie

Passionné par le progrès scientifique, les mathématiques et les formes géométriques, Georges Seurat utilisait les lignes, triangles et courbes pour structurer ses tableaux. L'artiste veut aller plus loin en utilisant en peinture les dernières découvertes en optique. Avec l'influence d'une invention récente et révolutionnaire : la photographie. Il crée alors un nouveau courant pictural, le divisionnisme, ou pointillisme. Cependant, jugée contraignante, la méthode ne rencontre pas le succès espéré. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.