À Taïwan, des écussons humoristiques tournent en dérision le président chinois Xi Jinping, comparé à Winnie l'ourson

Des écussons patriotiques montrant un ours noir de Taïwan, décochant un coup de poing en pleine figure à Winnie l'ourson, font fureur sur l'île. Les internautes y voyant un trait d'humour visant le président chinois Xi Jinping.
Article rédigé par franceinfo Culture avec AFP
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min
Deux écussons montrant un ours noir de Taïwan, décochant un coup de poing en pleine figure à Winnie l'ourson, font fureur. 11 avril 2023 (SAM YEH / AFP)

Plusieurs pilotes de l'armée de l'air taïwanaise ont arboré sur leur uniforme l'insigne thermocollant en signe de défiance à l'égard du dirigeant chinois Xi Jinping, souvent raillé pour sa ressemblance physique, selon certains, avec Winnie l'ourson, célèbre personnage de dessin animé amateur de miel.

"C'est incroyable. C'est la chose la plus joyeuse de ces derniers jours", s'exclame l'internaute Mark Sasha Liang sur Facebook. "Portez ceci pour passer la douane chinoise", ironise Chen Kai-chu, un autre utilisateur. La Chine, qui considère Taïwan comme une partie de son territoire, a mené durant trois jours d'importantes manœuvres militaires autour de l'île, simulant des attaques et un blocus, pour protester contre un voyage aux États-Unis de la présidente de Taïwan Tsai Ing-wen.

Désormais en rupture de stock

Une des images diffusées par le ministère taïwanais de la Défense lors des exercices pour montrer l'état de préparation de son armée a attiré l'attention des internautes. Un pilote y figure, inspectant un avion de chasse et arborant sur la manche de sa veste un écusson où un ours noir de Formose assène un coup de poing à Winnie l'ourson, le drapeau de Taïwan dans son autre patte.

Deux des insignes font figurer le mot Scramble! ("Battez-vous") au bas, l'un d'entre eux affirmant "Combattez pour la liberté". Un troisième écusson dessiné en 2022 montre un pilote militaire taïwanais frappant un panda, un symbole national en Chine. Il a été produit à l'occasion de manœuvres militaires similaires conduites en août dernier par la Chine après la visite à Taipei de la présidente américaine de la Chambre américaine des représentants d'alors, Nancy Pelosi.

Des Taïwanais se sont empressés d'acheter les écussons à l'effigie de Winnie l'ourson, commercialisés pour 200 dollars taïwanais (6 euros) par l'entreprise Wings Fan Goods, établie à Taoyuan (nord), où ils sont désormais en rupture de stock. Un utilisateur de Facebook vendant les écussons, qui a demandé à être identifié sous le nom de Wizardgeo, a rapporté avoir reçu quelque 1 000 commandes depuis que l'image est devenue virale ce week-end. La plupart des demandes proviennent de Taïwan, mais d'autres émanent de la Chine continentale et de Hong Kong, a-t-il expliqué.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.