400 ans de la naissance de Molière : pourquoi le premier "Tartuffe" du dramaturge a-t-il été censuré ?

Publié Mis à jour
400 ans de la naissance de Molière : pourquoi Tartuffe a été censuré ?
France 2
Article rédigé par
L. Hakim, C. Airaud, A. Delcourt, Y. Moine, M. Renier, T. Lehec, T. Girlardet, B. Géron, F. Dumont - France 2
France Télévisions

Le nom de Molière est associé à notre langue, et il veille sur la Comédie française. Il est à l’honneur en 2022, puisque l'on célèbre les 400 ans de sa naissance.

De Gérard Depardieu à Robert Hirsch en passant par Philippe Torreton, de nombreux grands comédiens ont endossé le costume de Tartuffe, le héros de Molière.  2022 coïncide avec le 400e anniversaire de la naissance du dramaturge. Molière aimait pointer les travers de son époque, les mœurs, la politique. Avec Tartuffe, il s’attaque en plus à la religion, sujet ô combien sensible. Pourquoi, alors qu’il est au sommet de son art, cet illustre comédien franchit-il la ligne rouge ?

Molière censuré

Sous les traits d’un homme d’église, Tartuffe tente de séduire une femme mariée, avant d’être démasqué. Pour raconter cette histoire, en 1664 Molière écrit une première version de la pièce en trois actes : Tartuffe ou l’hypocrite. Tartuffe est un vrai religieux et, dans la scène finale, la mère du mari trompée refuse de croire à la trahison d’un homme d’église. Trois ans plus tard, Molière, censuré, a dû revoir sa copie. C'est la version d'origine qui est reprise aujourd'hui par la troupe de la Comédie-Française et diffusée dans 200 cinémas partout en France. Rendez-vous samedi 15 janvier à 20h10 dans les salles. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.