Coupe du monde 2022 : l'Australie élimine le Pérou et complète le groupe de la France

Les Socceroos ont arraché leur qualification aux tirs au but, lundi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'Australien Aaron Mooy contre le Péruvien Santiago Ormeno lors du match de barrage pour la qualification en Coupe du monde de football, le 13 juin 2022, à Doha (Qatar). (KARIM JAAFAR / AFP)

Au terme d'un match crispé et tendu, l'Australie a composté son billet pour le Mondial 2022, en battant le Pérou (0-0, 5-4 aux tirs au but), en barrage intercontinental, lundi 13 juin à Doha (Qatar). Les Socceroos rallient donc le groupe D, où ils retrouveront la France, la Tunisie et le Danemark. Ils seront les premiers adversaires des Bleus au Qatar, le 22 novembre. Il s'agit de la cinquième participation consécutive des Australiens à une Coupe du monde.

Déjà victorieux d'un premier match de barrage contre les Emirats arabes unis (1-2), les Australiens sont sortis vivants de tirs au but houleux. Le sélectionneur Graham Arnold a réussi un pari fou : il a remplacé son gardien et capitaine Matthew Ryan par Andrew Redmayne... juste avant la séance.

Sur chaque tentative péruvienne, le portier de Sydney n'a cessé de gesticuler sur sa ligne afin de déstabiliser les tireurs adverses. Avec succès, puisque Luis Advincula et Alex Valera ont manqué leur tentative, effaçant le seul échec australien de Martin Boyle.

Une victoire australienne en cinq matchs face aux Bleus

Comme en 2018, l'Australie fera partie du groupe de la France et du Danemark. En Russie, les Bleus avaient gagné (2-1) en ouverture grâce à un but heureux de Paul Pogba en fin de match. En cinq confrontations, la sélection océanienne l'a emporté à une reprise, lors de la Coupe des confédérations (1-0 en juin 2001). La France a gagné trois fois et concédé un nul (1-1, en novembre 2001).

Cet automne, les Socceroos tenteront de remporter leur premier match en Coupe du monde depuis 2010 (2-1 contre la Serbie), voire de rallier les huitièmes. Une performance déjà réalisée en 2006, avec une courte défaite (1-0) contre le futur champion du monde italien.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.