Woody Allen ouvre le Festival de Cannes : "C'est comme des vacances"

Des stars, des paillettes, beaucoup de policiers, de la pluie sans doute, mais surtout des films, c'est parti pour douze journées et nuits de fête du cinéma : le 69e festival de Cannes débute ce mercredi soir. 21 films sont en compétition parmi lesquels beaucoup d'habitués de Cannes et pour ouvrir le bal, Woody Allen.

(Woody Allen hors compétition à Cannes pour la 14ème fois © Radio France / Gilles Gallinaro)

Le 69e festival de Cannes débute ce soir avec une sélection haut de gamme de 21 films dont ceux de Pedro Almodovar, Jim Jarmush, Ken Loach ou encore Xavier Dolan. Le jury est cette année présidé par George Miller, auteur des deux premiers Mad Max . En film d'ouverture, hors compétition : le dernier Woody Allen Cafe Society. Un film qui sort au même moment dans toutes les salles de France. C'est la quatorzième fois que le cinéaste new yorkais présente un film à Cannes hors compétition.

"Ma femme et moi, on adore venir dans le sud de la France. C'est comme des vacances. Je montre mon film. Je ne suis pas en compétition. C'est très bien comme ça. De toute façon j'ai horreur de perdre, je me roulerais par terre, je taperais du pied, je serais un très mauvais perdant"
— Woody Allen

Cafe society, c'est un concentré de Woody Allen. A 80 ans, il s'amuse encore, mais avec une mélancolie délicieuse, comme une élégance de vieux monsieur toujours alerte. Dans les années 30 un jeune new-yorkais laisse sa famille juive un peu foutraque pour tenter sa chance à Hollywood chez l'oncle qui a réussi dans le cinéma. Le duo Jesse Eisenberg-Kristen Stewart, fonctionne à merveille : l'histoire d'amour entre eux se confronte à la vanité qu'incarne Hollywood et New-York est une nouvelle fois magnifiée.

A LIRE AUSSI ►►► Le journal de Cannes de Thierry Fiorile