Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Le MET de New York lâche des centaines de milliers d'œuvres en liberté

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Le MET partage ses trésors
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

En nouant un partenariat avec Creative Commons, le prestigieux musée facilite l'accès et la libre utilisation de 375 000 clichés d'œuvres tombées dans le domaine public.

La patrimoine commun de l'humanité est aussi le vôtre. Le prestigieux Metropolitan Museum of Art de New York partage désormais plus de 375 000 images de ses œuvres, en open access. Cela veut dire que l'accès et l'utilisation de ces documents est totalement libre, sans demande d'autorisation ou demande particulière.

Les œuvres concernées étaient déjà tombées dans le domaine public, mais le PDG Thomas Campbell a annoncé un partenariat avec Wikipédia et Creative Commons, lors d'une conférence de presse (en anglais), mardi 7 février. Les images sont disponibles en haute définition et peuvent être copiées, partagées ou modifiées.

Un choix en faveur de la créativité et de l'innovation

Usage privé, pédagogique, commercial ? Vous décidez. L’annonce du MET est inédite par son ampleur, même si d’autres musées ont déjà sauté le pas. La France, elle, est plus frileuse, et le partage des clichés du Louvre ou du musée d'Orsay est très réglementé.

Les œuvres les plus récentes ne sont pas concernées, car elles ne sont pas encore tombées dans le domaine public. Mais "en partageant sur internet ses incroyables collections, sans restriction, le MET fait tomber les barrières qui freinent la créativité, la connaissance et l’innovation", a commenté Ryan Merkley, PDG de Creative Commons. Les richesses du passé pourraient bien susciter de nouvelles vocations.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.