Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Carolyn Carlson à l'Opéra

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Pour le 70e anniversaire de la chorégraphe, l'Opéra Bastille de Paris remonte son oeuvre fétiche : "Signes", ballet sensoriel, explore le spectre des émotions.

L'Opéra Bastille de Paris donne en ce mois de juillet 2013 un ballet culte de la chorégraphe américaine, Signes. Marie-France Gillot, nommée étoile en 2004, l'a beaucoup dansé - elle ne s'en lasse pas : "Pour moi, c'est comme un enfant, quelque chose qui a grandi, grandi. Vous imaginez, en seize ans, la taille que ça prend..."

L'oeuvre est singulière. Carolyn Carlson l'a écrite en 1997 pour exalter les toiles abstraites aux couleurs fortes et vibrantes d'Olivier Debré. Le décor qui précède la chorégraphie, une première dans l'histoire de la danse - "une expérience visuelle extrême" pour la chorégraphe.

Ce spectacle sensoriel qui se danse pieds nus fait se bousculer les candidats : "C'est un ballet comme à l'époque de Diaghilev, total (...). Une grande bouffée d'oxygène", s'enthousiasme le danseur étoile Stéphane Bullion.

Des ballets, Carolyn Carlson en a créé bien d'autres depuis Signes. Mais ce jeu avec le temps, l'espace, la couleur et la lumière reste l'un de ses plus poétiques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.