Vacances d'été : des séjours moins chers sous le soleil bulgare

Publié Mis à jour
Vacances d'été : des séjours moins chers sous le soleil bulgare
FRANCE 2
Article rédigé par
D. Lachaud, O. Palomino. V. Huon - France 2
France Télévisions

La côte Bulgare, encore assez peu connue des Français, est pourtant l'une des destinations les moins chères d'Europe. Le tourisme représente plus de 10% du produit intérieur brut du pays.

La côte bulgare s'étend sur près de 400 km, le long des eaux bleues de la mer Noire. Encore méconnue des touristes français, elle fait aujourd'hui partie des destinations de vacances les moins chères d'Europe. Dans la station des Sables d'Or, l'une des plus prisées du pays, une famille vient d'arriver de Pologne. "On a regardé la Grèce et d'autres pays, mais la Bulgarie était la moins chère. C'est juste magnifique", confie le père. Pour une semaine tout compris pour tout, vols, hôtel, nourriture et activités, ils ont déboursé 2 000 euros.

Un coût de la vie presque deux fois moins élevé qu'en France

Le long de la plage, des dizaines d'établissements proposent des hébergements à prix compétitifs. Au Sea View de Varna (Bulgarie), il faut compter 700 euros par semaine, en pleine saison, pour un appartement de quatre personnes. "On est en première ligne devant la mer", vante Dragomir Izvorski, le manager de la résidence. En Bulgarie, le salaire moyen est de 850 euros mensuels, et le coût de la vie est presque deux fois moins élevé qu'en France. À titre d'exemple, un plat de viande revient entre 5 et 10 euros au restaurant.

Des tarifs avantageux, qui permettent aux touristes de s'offrir certains plaisirs inaccessibles en Europe. Parmi eux, la balnéothérapie. La Bulgarie est le second pays à détenir le plus de sources thermales en Europe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.