Pas-de-Calais : le maire d'Hesdin et Miss France verbalisés parce qu'ils roulaient sans casque sur un quad

Maëva Coucke et Stéphane Sieczkowski-Samier, maire d'Hesdin, ont été verbalisés dimanche 10 juin, en marge de l'élection de Miss Pays des Sept Vallées. 

Maëva Coucke, Miss France 2018, en visite à la Française de mécanique à Douvrin dans le Pas-de-Calais, le 8 mars 2018.
Maëva Coucke, Miss France 2018, en visite à la Française de mécanique à Douvrin dans le Pas-de-Calais, le 8 mars 2018. (BRIDE EDOUARD / MAXPPP)

Le maire d'Hesdin (Pas-de-Calais) et Maëva Coucke, Miss France 2018, ont été verbalisés, dimanche 10 juin 2018, parce qu'ils circulaient sans casque sur un quad, sur la voie publique, à l'occasion de l'élection Miss Pays des Sept Vallées, rapporte France Bleu Nord, confirmant une information du Journal de Montreuil.

Maëva Coucke, qui conduisait le quad dans les rues d'Hesdin, écope d'une amende de 135 euros et perd trois points sur son permis de conduire. Stéphane Sieczkowski-Samier, son passager, doit également régler une amende de 135 euros, mais sans perte de point.

Le procureur de la République de Boulogne-sur-Mer précise à France Bleu qu'une autre procédure est en cours, puisque les papiers du quad ne correspondraient pas au propriétaire.

Quand la conductrice de ton quad est la plus belle femme de France, tu en oublies le code de la route...Stéphane Sieczkowski-Samiersur sa page Facebook, avant de supprimer sa publication

Le 23 mai, le Conseil constitutionnel avait déclaré Stéphane Sieczkowski-Samier, élu divers-droite de 26 ans, inéligible pour trois ans, sans le démettre de son mandat, en raison d'une fête de mi-mandat organisée par le maire et payée par la commune pendant la campagne pour les législatives, et que la Commission des comptes de campagnes a assimilé à un meeting électoral.