Cet article date de plus de cinq ans.

"Grand Journal" : pour Maïtena Biraben, le FN tient "un discours de vérité"

Alors qu'elle interviewait l'avocat Eric Dupont-Moretti sur le "politiquement correct", la présentatrice a affirmé que le FN était "le premier parti de France".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Maïtena Biraben, le 4 septembre 2015.  (MAXPPP)

A la catastrophe industrielle du "Grand Journal" s'ajoute désormais une polémique sur les propos de sa présentatrice vedette. En échangeant avec l'avocat Eric Dupont-Moretti sur le "politiquement correct", jeudi 24 septembre, Maïtena Biraben a évoqué à deux reprises le supposé "discours de vérité" du Front national. 

"Les propos de la vérité sont souvent tenus et incarnés par le Front national aujourd'hui, rarement par le Parti socialiste, très rarement par les partis classiques", relance la présentatrice, ajoutant ensuite que "les Français se reconnaissent dans ce discours de vérité qui est tenu par le Front national".

Enfin, quand le médiatique avocat qualifie le parti d'extrême droite de "petite entreprise qui marche bien", la présentatrice l'interrompt pour préciser que "c'est le premier parti de France" (à partir de la 18e minute dans cette vidéo).

Le Grand Journal du 24/09/15 - Part. 1 avec Eric Dupont-Moretti
 
Des propos qui n'ont pas manqué de faire réagir les téléspectateurs, sur Twitter notamment. 
Les expressions utilisées par Maïtena Biraben font habituellement partie des éléments de langage du FN depuis les élections municipales et européennes de 2014, rappelle Le Monde. Selon les leaders frontistes, le FN serait ainsi le "premier parti de France", rassemblant le plus de voix et d’élus. Ce qui est faux, note le quotidien : "Le FN compte encore trois fois moins d’adhérents que le PS et l’UMP", et si, aux départementales, il a bien obtenu le plus grand nombre de voix aux deux tours, "il arrive à peine huitième" en nombre d'élus (62). Tous échelons électifs confondus, le FN arrive enfin au septième rang des partis français, avec 1 624 élus.
 
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.