France Télévisions va arrêter "Des chiffres et des lettres" à la rentrée

Avec plus de cinquante ans d'existence, l'émission présentée par Laurent Romejko était le plus ancien jeu télévisé de France.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le présentateur Laurent Romejko sur le plateau de l'émission "Des chiffres et des lettres", le 16 février 2012. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Le plus ancien jeu télévisé français, "Des chiffres et des lettres", va disparaître des grilles de France Télévisions à la rentrée, a annoncé le directeur des antennes Stéphane Sitbon-Gomez dans un entretien à La Tribune dimanche publié dans son édition du 5 mai. Depuis la rentrée de septembre 2022, le jeu créé en 1972 n'était plus diffusé que le samedi et le dimanche. "La programmation le week-end de [l'émission] n'a pas été couronnée de succès", reconnaît le responsable du groupe public.

"Après cinquante ans d'existence, c'est un rendez-vous emblématique. C'est une décision difficile, mais nous avons fait le choix d'arrêter ce programme", explique Stéphane Sitbon-Gomez. "Une émission d'au revoir réunira Patrice Laffont et Laurent Romejko [le premier présentateur et le dernier de l'émission] et remerciera toutes les équipes", ajoute le directeur des antennes.

La place sur France 3 du jeu emblématique, le samedi et le dimanche à 17h15, sera désormais occupée par l'adaptation télévisée d'un autre programme emblématique venu de Radio France, "Le Jeu des 1 000 euros", jusqu'ici diffusée uniquement le samedi.

"Le Magazine de la santé" finalement prolongé

Stéphane Sitbon-Gomez a également annoncé la non-reconduction d'émissions plus récentes comme "Bertrand n'a pas sommeil" ou "En bande organisée", "car elles n'ont pas pleinement trouvé leur public". "En revanche, beaucoup de programmes récents sont reconduits, à l'image de 'C médiatique' [sur France 5] et de 'Bel et bien' [sur France 2]. Nous allons aussi poursuivre notre stratégie en direction des jeunes publics en investissant la plateforme Twitch à partir de la rentrée", poursuit-il.

Par ailleurs, France 5 conservera finalement "Le Magazine de la santé", dont la suppression annoncée après 25 ans d'antenne avait suscité une vague de protestations s'alarmant de la fin d'une émission de vulgarisation scientifique sur la santé et la médecine. Près de 170 personnalités, dont l'ex-ministre Agnès Buzyn et la pneumologue Irène Frachon, avaient jugé que "sauver 'Le Magazine de la santé' est un devoir de santé publique", dans une tribune au Figaro. Ce programme sera désormais présenté par le seul Jimmy Mohamed, sans Marina Carrère d'Encausse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.