L'aviation civile fait part de ses soupçons sur une "compagnie aérienne" vantée par Cyril Hanouna

Cyril Hanouna a offert, samedi 21 septembre, des billets de cette compagnie

L\'animateur de C8, Cyril Hanouna, lors du tournoi de Roland-Garros, le 31 mai 2019 à Paris.
L'animateur de C8, Cyril Hanouna, lors du tournoi de Roland-Garros, le 31 mai 2019 à Paris. (MARTIN BUREAU / AFP)

La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a fait part, vendredi 27 septembre, de ses soupçons quant à la réalité de l'activité de la société Skyline Airways, qui se présente comme une compagnie aérienne et dont l'animateur Cyril Hanouna a fait la promotion dans son émission. La DGAC va saisir la direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF), précise un responsable à l'AFP.

Le 28 août dernier, l'aviation civile avait informé la gendarmerie des transports aériens du cas de cette société, qui "n'est pas une compagnie aérienne française". La DGAC indique avoir été alertée par une agence de communication qui avait passé un contrat avec Skyline Airways et qui s'inquiétait de constater que les vols de la compagnie n'existaient pas.

Hanouna convoque "les gars de Skyline Airways"

Cyril Hanouna s'est réjoui, samedi 21 septembre sur Twitter, d'avoir offert des billets de cette compagnie "pour un magnifique séjour en Grèce à tout le public". L'animateur de "Touche pas à mon poste", sur C8, a ajouté "un grand merci à nos copains de Skyline Airways. Une compagnie aérienne avec des prix de ouf pour kiffer". Plusieurs personnes se sont par la suite interrogées sur la réalité des activités de cette société, se présentant comme basée en Irlande et affirmant disposer d'un avion MD82.

Le site internet de la société ne fonctionnait plus vendredi après-midi, indiquant "maintenance en cours". La société de production de Cyril Hanouna, H2O, a indiqué être "très attentive à cette situation" et souligné que ses avocats avaient été chargés de faire "toutes les vérifications".

Dans un message posté sur Twitter, l'animateur a par ailleurs affirmé avoir "convoqué les gars de Skyline Airways lundi" dans son émission quotidienne, "pour avoir toutes les explications sur cette histoire". Le partenariat conclu avec Skyline Airways prévoyait de mettre la marque en avant contre des billets gratuits. Les spectateurs qui ont gagné des voyages dans le cadre de ce partenariat partiront quoi qu'il arrive, a-t-on assuré chez H2O. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a été saisi.