Le CSA va recevoir TF1 et Canal+ à la demande des chaînes, annonce Sylvie Pierre-Brossolette, car les "téléspectateurs souffrent"

Syvie Pierre-Brossolette, membre du CSA, a annoncé mercredi sur franceinfo que le gendarme de l'audiovisuel allait recevoir "en collège" les responsables de TF1 et de Canal+.

Sylvie Pierre-Brossolette a indiqué mercredi 7 mars sur franceinfo être "à la disposition des différents acteurs privés" du conflit qui oppose TF1 aux opérateurs. Ces derniers refusent de payer quelque 20 millions d'euros pour diffuser les contenus du groupe. "C'est une discussion entre acteurs privés, a commenté la membre du CSA. Nous ne pouvons que les aider à aboutir à une solution en les recevant, comme nous allons le faire cet après-midi [mercredi] pour TF1 et demain [jeudi] pour Canal+." 

Sylvie Pierre-Brossolette précise qu'il s'agit d'un rendez-vous "à leur demande" pour tenter de trouver un terrain d'entente entre les deux groupes de télévision. "Nous les recevons en collège. Nous espérons que cela va aboutir au plus vite parce que les téléspectateurs souffrent et nous sommes là pour les protéger."

Après des mois de conflit, Canal+ a décidé jeudi 1er mars de couper le signal de toutes les chaines du groupe TF1 sur les box de ses abonnés. Canal+ juge trop élevé le montant demandé par TF1 - "moins de 20 millions d'euros", selon le PDG de TF1 - pour distribuer ses chaînes (TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films, et LCI).

Mardi, Free a menacé à son tour de suspendre la diffusion si aucun accord n'était trouvé d'ici la fin de la semaine, selon les informations recueillies par franceinfo. Orange dit aussi réfléchir à cette possibilité. Mardi, le CSA avait appelé TF1 et Canal+ à résoudre au plus vite leur conflit.

Sylvie Pierre-Brossolette, membre du CSA, mercredi 7 mars sur franceinfo.
Sylvie Pierre-Brossolette, membre du CSA, mercredi 7 mars sur franceinfo. (RADIO FRANCE)