Après la mort de Christophe Salengro, Jules-Edouard Moustic passe par "des moments de tristesse et d’euphorie parce qu’on se rappelle de nos bêtises"

Le présentateur de Groland, Jules-Edouard Moustic a estimé vendredi sur franceinfo que Christophe Salengro était "irremplaçable" et "en plus il a été auto-élu démocratiquement à vie président de la Présipauté".

"Je passe par des moments de tristesse et d’euphorie parce qu’on se rappelle de nos bêtises, de nos tournages", a témoigné sur franceinfo vendredi 30 mars le présentateur Jules-Edouard Moustic, après l’annonce de la mort du comédien Christophe Salengro, président de la "Présipauté de Groland". Le comédien, figure historique de Canal +, est mort vendredi matin, à 64 ans. Il était hospitalisé depuis deux ans.

"Salut président"

Pour Jules-Edouard Moustic, le président de "ce faux pays qu’on appelle Groland" était "notre président". "Il se tenait droit, il parlait bien", s'est souvenu le présentateur de l’émission sur Canal +.

Christophe Salengro est "irremplaçable" et "en plus il a été auto-élu démocratiquement à vie président de la Présipauté". Dans la rue, les passants lui disaient "salut Président".

Jules-Edouard Moustic à Paris, le 16 novembre 2012.
Jules-Edouard Moustic à Paris, le 16 novembre 2012. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)