Théatre : "Actrice", la nouvelle pièce de Pascal Rambert questionne la mort et le sixième art

Actuellement à l'affiche au théâtre des Bouffes du Nord, à Paris, la nouvelle pièce Pascal Rambert, "Actrice", avec Marina Hands et Audrey Bonnet, retrace la vie d'une grande actrice de théâtre atteinte d’une maladie qui l’entraine vers la mort.

La pièce \"Actrice\" avec Marina Hands.
La pièce "Actrice" avec Marina Hands. (JEAN-LOUIS FERNANDEZ)

Les derniers jours d’une actrice célèbre : c’est ce que raconte Actrice, la nouvelle pièce de l’auteur et metteur en scène Pascal Rambert, jouée en ce moment à Paris au théâtre des Bouffes du Nord. Pascal Rambert a confié le rôle principal à la comédienne Marina Hands. 

Reportage d'Anne Chépeau sur la pièce "Actrice" avec Marina Hands
--'--
--'--

Quand on entre dans la salle, Marina Hands est déjà sur scène, allongée dans son lit. Elle dort, entourée de centaines de bouquets de fleurs, ceux que les spectateurs offrent aux actrices à la fin des pièces en Russie. Pendant plus de deux heures, Marina Hands est Eugenia, grande actrice de théâtre atteinte d’une maladie qui l’entraine vers la mort.

Une double vision

Dans sa chambre défilent ses proches : partenaires de théâtre, amis, famille dont sa sœur Ksenia jouée par Audrey Bonnet et qu’Eugenia n’a pas vue depuis vingt ans. 

Deux heures durant, on s’embrasse, on se dispute, on se bat, on parle de la vie, de l’amour et surtout de la mort et de l’art du théâtre. Pour Marina Hands, "cette femme qui est une mère, une sœur, une épouse, existe aussi dans la fantasmagorie des gens autour. Il y a toujours cette espèce de double vision : de voir cette femme qui est effectivement à plaindre et en même temps, elle est entourée de fleurs.

Les gens vont certainement la célébrer beaucoup plus que n'importe qui d'autreMarina Hands, comédienneà franceinfo

Il y a ce questionnement qui est représenté par l'infirmier qui dit 'pourquoi cette personne va être suivi par un cortège de gens plus une actrice que quelqu'un d'autre'. C'est une question que je trouve très belle".   

Une réflexion sur la mort et le théâtre

Cette réflexion sur la mort et le théâtre, Marina Hands la porte formidablement espiègle, bouleversante, toujours juste. Elle réalise une véritable performance dans ce rôle qui ne la voit guère quitter son lit.

Ce qui l’a amenée à jouer autrement. Selon elle, "le cerveau se met à fonctionner beaucoup plus en fait. C'est à dire que tout passe par la tête, la réflexion et l'émotion. On ne se perd pas en énergie dans le corps. C'est une expérience particulière. Il y a un aspect que je trouve très porteur".

Une pièce forte, riche en émotions

Marina Hands est entourée sur scène d’une quinzaine de comédiens. Si Audrey Bonnet est irréprochable, le reste de la distribution est moins convaincante avec notamment des comédiens étrangers que l’on peine à comprendre. Actrice, malgré ses défauts, (quelques longueurs et un texte parfois un peu bavard), n’en est pas moins une pièce forte, riche en émotions. 

Actrice avec Marina Hands et Audrey Bonnet, une pièce à voir à Paris au théâtre des Bouffes du Nord jusqu'au 30 décembre puis en tournée en région jusqu'au 28 mars.