Opération "théâtre ouverts" : le directeur d'un théâtre mayennais appelle à la désobéissance civile

Jean-Luc Bansard va ouvrir son Théâtre du Tiroir à Laval pendant une heure, en même temps que de nombreux autres en France le samedi 30 janvier, et accueillir du public avec des masques, du gel et le respect des gestes barrières.

Article rédigé par
Avec France Bleu Mayenne - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Théâtre du Tiroir à Laval, en Mayenne. (GOOGLE MAPS)

Jean-Luc Bansard, le directeur du Théâtre du Tiroir à Laval, en Mayenne, appelle à la désobéissance civile et à la rébellion, vendredi 29 janvier sur France Bleu Mayenne, pour protester contre la fermeture des lieux culturels pendant la crise sanitaire et l'absence de visibilité pour l'avenir.

Il va participer à l'opération nationale "théâtres ouverts" samedi 30 janvier : il va ouvrir son théâtre pendant une heure, en même temps que de nombreux autres en France, et accueillir du public avec des masques, du gel et le respect des gestes barrières.

Une "discrimination" envers la culture

Jean-Luc Bansard dénonce la "discrimination" du gouvernement à l'égard de la culture : "On nous prépare une société de marchandise et pas de culture. Beaucoup de compagnies vont mourir, des comédiens vont changer de métier."

"Dans le monde d'après, il n'y aura que les institutions culturelles d'Etat et des grosses collectivités qui vont pouvoir offrir des œuvres d'imagination."

Jean-Luc Bansard, le directeur du Théâtre du Tiroir à Laval

à France Bleu Mayenne

Le directeur de théâtre cible durement la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, qui, selon lui, défend mal le secteur : "Elle me fait gerber, elle a de belles déclarations d'amour pour les artistes. Quand on dit qu'on aime quelqu'un, il faut le montrer, le prouver", revendique-t-il.

Il est convaincu que les établissements culturels sont "moins dangereux pour la circulation du virus que les transports en commun, les supermarchés ou les lieux de culte. Les gens sont responsables. La culture est essentielle."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.